Si vous avez passé la journée dans l'isoloir (again)

Le démantèlement du camp de Stalingrad à Paris est terminé. Plus de 3.800 migrants évacués – Pierre Laurent, secrétaire général du PC, va proposer (demain, lors de la conférence nationale du parti) que le PC soutienne Mélenchon à la présidentielle – Dans le Minnesota, Wisconsin, Michigan, Pennsylvanie, Connecticut, Louisiane et l'Etat de New York, il est possible de voter plusieurs fois (seul le dernier vote compte), Trump appelle les électeurs de Clinton de ces Etats à revoter à la lumière du rebondissement du scandale des emails.

Moins d’un an après son adoption par 195 pays, l'accord de Paris sur le climat (COP21) passe son seuil de ratification (55 Etats représentant 55% des émissions de gaz à effet de serre) et entre en vigueur.

On ne peut pas aborder la présidentielle (française) sans avoir vu ça

C'est le MUST DO du week-end. De quoi s'agit-il ? De la vidéo de 5 minutes que l'excellent site économique XERFI consacre aux 7 erreurs de politique économique commises au cours des 25 dernières années et qui expliquent l'état de la France aujourd'hui. De Mitterrand à Hollande en passant par Juppé/Sarko/Fillon. C'est aussi remarquable et pédagogique que le look de la vidéo est ringard. C'est vous dire !

Les 7 erreurs, best of : 1) Politique du franc fort/euro surévalué (Mitterrand). 2) Le choix de l'augmentation de l'impôt plutôt que la baisse de la dépense publique (jamais démenti depuis Juppé). 3) La soumission au modèle déflationniste allemand (Sarko-Hollande).

Voir la vidéo (MUST SEE complet)

Le Fiorentino de la semaine : La phrase du jour

"«On m'a dit que je ressemblais à l'acteur de Pretty Woman.» : François Bayrou. Quand on se tue à vous répéter que les politiques sont déconnectés de la réalité..."

Une fois par semaine, TTSO publie le sujet qu'il a préféré dans MonFinancier.com (la super newsletter de Marc Fiorentino).

S'abonner à la newsletter de notre copain Marc

description

La 2 Do du week-end

Ce week-end, on va faire 2 trucs. Qui nous excitent beaucoup !

Samedi... Oh comme nous sommes impatients ! Samedi, nous allons en effet commencer le 2nd tome de Pukhtu qui vient de sortir. Pukhtu ? Souvenez-vous, en juillet 2015, voilà ce que nous vous en disions : "Le livre de notre été sera sans nul doute Pukhtu de l'écrivain anonyme DOA (Dead On Arrival). Pour tout dire, nous avons déjà commencé ce pavé qui, sur près de 700 pages, décrit de points de vue multiples (talibans, barbouzes français et américains, militaires, journalistes) l'effrayante complexité et le désespoir complet du conflit afghan. C'est encyclopédique (incroyablement documenté), haletant (c'est d'ailleurs édité à la Série noire) et, très franchement, nous fait penser au meilleur d'Ellroy (American Tabloid)." Imaginez comme, après ce 1er tome qui tint toutes ses promesses, nous sommes impatients de nous plonger dans les 655 pages du 2nd.

Dimanche, notre excitation montera encore d'un cran, c'est toujours le cas lorsque nous participons à une vente aux enchères. Et quelle vente aux enchères ! Le Musée de l'Erotisme (petite adresse assez charmante coincée entre les étals plus sordides de Pigalle) ferme ses portes et a chargé la maison Cornette de Saint Cyr de disperser les éléments de ses collections. Cela fait des jours que nous nous perdons dans le catalogue repérant les objets qui nous font le plus envie (les estimations sont souvent modestes, nul besoin donc d'être François Pinault pour participer à la vente). Les festivités commenceront dimanche à 10h00 (6, avenue Hoche), et vu le nombre de lots (699 !), si on ne veut pas y passer la journée, il va falloir que Me Cornette débite (désolés, on n'a pas résisté).

Dimanche 21h00, c'est la première de Into The Badlands sur SundanceTV. On sera devant le poste !

description

C'est vendredi et vous l'avez bien mérité

Oui, en ce jour qui tout à la fois conclut une semaine et ouvre un week-end dont la météo nous rappellera de quoi novembre est capable, vous avez bien mérité : 1) une petite danse de la joie célébrant les deux jours à venir, 2) un rappel de ce que, à contre-pied de leurs collègues hivernaux, les mois d'été peuvent nous offrir. Dance, remember & enjoy ;)

Envoyez-nous vos suggestions de vidéos. Si on aime, on les passe et on vous invite au couscous près du bureau (pas Taillevent, mais pas mal) : contact@timetosignoff.fr

Retournez à la plage

La bande son du week-end : Barry Gibb - In The Now

Des 3 frères Gibb – les Bee Gees – la mort n'a donc épargné que Barry. Et il vient de sortir un album. La voix haute et tremblante est là et les arrangements, s'ils ont perdu le sublime des années disco, sont solides. Certes, l'illusion d'avoir retrouvé les Bee Gees ne survit guère après le 1er morceau, mais cet album s'écoute moins avec des oreilles affûtées qu'avec un cœur fidèle. Et c'est du fond du même organe que nous vous le recommandons. Ecouter l'album sur Deezer ou sur Spotify.

TTSO's fav track : In The Now (+ une bonne surprise quasi country : Home Truth Song).

description