Recevez le smart email du soir. C’est gratuit !

Si vous avez passé la journée à rouler

M-45 : la préfecture d'Ile-de-France demande aux Franciliens de rentrer chez eux "avant 19h" en raison des chutes de neige et du verglas attendus 

Ministres : le casting complet du 1er gouvernement Attal sera connu "dans les 10 jours", la justice relaxe Olivier Dussopt (dont on ne sait pas s'il va rester au gouvernement) dans son procès pour favoritisme

Champions : Apple est devenu en 2023 le plus gros vendeur de téléphones pour la 1ère fois de son histoire devant Samsung et 3 fabricants chinois (Xiaomi, Oppo et Transsion)

Partager sur Facebook WhatsApp Twitter LinkedIn

Quel départ !

Le PR nous promet donc "audace, efficacité et action" de la part du gouvernement, et effectivement, après moins d’une semaine, quel rythme, quel engagement dans l’équipe Attal ! Alors que la masterclass d’auto-torpillage d’Amélie Oudéa-Castera est encore en cours, aujourd’hui la nouvelle ministre de la Culture - qui cumulera son portefeuille avec son job de maire du VIIe - précise sa feuille de route : "mon objectif, c’est Paris !". Comme ça, c'est clair. 

Partager sur Facebook WhatsApp Twitter LinkedIn

Fausse route

Avant le référendum du 4 février, on a donc appris ce matin que 61% des Parisiens soutiennent la proposition de la Mairie de Paris d’augmenter les tarifs de stationnements pour les véhicules "lourds et polluants" aka les SUV. Pourquoi tant de haine alors que les SUV représentent aujourd’hui 47% des ventes ? Parce qu’ils sont lourds et gros (ils expliquent largement l’explosion du poids des voitures : +20% en 20 ans) et qu’ils consomment 10% de carburant de plus qu’un modèle standard.

Partager sur Facebook WhatsApp Twitter LinkedIn

 

 

Le travail à domicile déballe son linge sale

Si le travail "hybride" (certains jours au bureau, d’autres à domicile) tend à devenir le modèle dominant dans beaucoup d’entreprises, c’est parce que les salariés voient bien des avantages à rester chez eux. Plus précisément, trois avantages principaux : bien sûr, l’absence de trajet domicile-travail. Ensuite, la flexibilité des horaires (fun fact : 22% des travailleurs à domicile ne mettent pas de réveil). Puis, le fait de passer "moins de temps à se préparer".

Nick Bloom, expert mondial du sujet et confondateur de l’institut WFH Research, s’est penché sur ce troisième point. Son étude sur 8 594 Américains détaille précisément combien de temps de préparation ils gagnent en restant chez eux. Réponse : 8 minutes par jour. Comme le maquillage et le rasage sont les sources de gain les plus importantes, le temps gagné est plus important pour les femmes (12 minutes vs. 5 pour les hommes).

Mais ce n’est pas tout. Vos camarades de Zoom sont aussi moins nombreux que vos collègues de bureau à porter des vêtements propres (-14%), à utiliser du déodorant (-6%), et même… à se doucher (-8%) et à se brosser les dents (-3%). Des chiffres à oublier avant de vous connecter ! 

Tous les mercredis, Olivier Sibony (prof de stratégie à HEC, London Business School, Oxford) nous explique un concept de management. Sans bullsh*t.  

Partager sur Facebook WhatsApp Twitter LinkedIn

 

En partenariat avec KPMG

KPMG : On repense tout !

Une certitude : pour survivre dans un monde incertain, les entreprises vont devoir se réinventer rapidement. Finie la culture organisationnelle verticale et centralisée, place à des modèles d'organisation plus agiles. Et concrètement ça veut dire quoi ? Des salariés mieux associés aux décisions, autonomisés dans leurs tâches, formés en permanence pour anticiper les changements à venir et surtout plus engagés. La seule option possible pour continuer d'innover et attirer les talents. Au boulot ! 

Partager sur Facebook WhatsApp Twitter LinkedIn

Notre contribution au Sibony

Ainsi donc le télétravail nous ferait un peu oublier le Petit Marseillais et le Colgate (cf 30 Second MBA) ? Ferait-on l’hypothèse que nos partenaires de lit ont l’odorat plus tolérant que nos compagnons d’open space ? Quelle erreur ! Un sondage de 2023 nous apprend que la mauvaise hygiène est le second motif de rupture amoureuse, derrière l’infidélité, mais devant les addictions et les remarques désobligeantes. Une négligence d’autant plus regrettable que selon notre propre enquête

Partager sur Facebook WhatsApp Twitter LinkedIn