Juste un petit mot

… pour vous dire qu’on est hyper contents de vous retrouver pour cette rentrée un peu spéciale. Spéciale ? Oui car ce numéro marque nos 10 ans !!! Aaarrrghh soooo old !!! Il y a 10 ans (à vrai dire le 23 août 2011) on sortait, tremblants, notre premier TTSO pour nos deux ou trois abonnés actifs (nos mamans comprises). Aujourd’hui, vous êtes plus de 150 000 (and growing) et c’est entièrement à vous que nous devons la grande aventure de notre vie professionnelle. On tremble toujours tous les soirs, mais c’est -- aussi -- de joie et de gratitude ! 

Mille mercis et excellente rentrée à tous. Pour les 10 ans qui viennent.

Si vous avez passé la journée à souffler

  • Bruno Le Maire annonce la fin du "quoi qu'il en coûte" avec le remplacement dès octobre du fonds de solidarité (= aides aux entreprises touchées par la crise) par un dispositif plus contraignant et plus "ciblé"
  • Covid : l'OMS anticipe 230 000 morts de plus en Europe d'ici le 1er décembre en raison notamment d'une hausse quasi générale de l'incidence et d'une "stagnation" de la vaccination
  • Afghanistan : l'Etat Islamique revendique une nouvelle attaque aux roquettes contre l'aéroport de Kaboul (ces dernières ont été stoppées par le système de défense anti-missile US)

Avec plus de 230Mds€ engagés depuis mars 2020 (voir plus bas), les mesures du "quoi qu'il en coûte" ont représenté près de 10% du PIB en France, soit autant qu'en Allemagne (8%) mais moins qu'au UK (13%) ou en Italie (20%)

description

C’est bien fini

Vous vous consoliez de la rentrée par la perspective d’un bon jour (voire plus) de télétravail par semaine ? Oubliez ! Aujourd’hui, Elisabeth Borne (Min. Travail) annonce que, à partir du 1er septembre,"il n’y aura plus de nombre de jour minimal de télétravail pour les entreprises". Vous vous dites que minima légal ou non, le pli est pris ? Oubliez (bis) ! L’université du Medef qui s’est tenue la semaine dernière avait beau vanter le "modèle hybride" (présentiel + télétravail) …

… selon le baromètre Malakoff Humanis, la proportion de patrons totalement défavorables au télétravail a augmenté de 30% en un an. Bon retour au bureau lectrices et lecteurs adorés ;)

En lire plus dans Le Monde

Rendez l’argent !

C’est l’ami Fiorentino qui le relève : l’addition du "quoi qu’il en coûte" (mars 2020 à juillet 2021) s’élève à environ 230Mds€ (fonds de solidarité = 35Mds€, chômage partiel = 35Mds€ itou +140Mds€ de prêts garantis par l’Etat… et qu’il va falloir récupérer…). Or 230Mds€ c’est exactement le surplus d’épargne et de trésorerie qu’on retrouve sur les comptes des particuliers (+140Mds€) et sur ceux des boites (+90Mds€) en France.

En aurait-on trop fait ? Et dans l’urgence aurait-on finalement enrichi ceux qu’on ne voulait que sauver ? Ne comptez pas sur Bercy -- ou même sur les candidats à la présidentielle -- pour chercher trop précisément la réponse à cette question gênante… mais ne croyez pas pour autant que cet argent vous soit acquis. De deux choses l’une :

Ou bien ces surplus seront dépensés (conso et investissement) et prendront le relais de la manne étatique qui s’achève, permettant du même coup à l’Etat de se remplumer en dopant la croissance et donc les recettes fiscales.

… ou bien l’Etat – devant absolument rétablir ses finances – ira chercher ce trésor directement dans vos poches (hausse de la fiscalité, nouveaux impôts). Quel/le que soit le/la candidat/e vainqueur/e de la présidentielle.

Notre conseil de rentrée : claquez tout !

Pendant que vos enfants jouent à Fortnite

Pékin annonce aujourd’hui qu’en Chine, pour les mineurs, les jeux vidéo (un "opium pour l'esprit" sic) ce sera 3h max, et encore, le week-end seulement. Concrètement, les plateformes de jeu en ligne devront vérifier les identités des joueurs - en particulier via la reconnaissance faciale (ce que fait Tencent, ultra-leader du marché, depuis juillet) - et limiter leur temps de jeu à une heure, les vendredis, samedis et dimanches (3h max donc).

Le jeu vidéo est-il une liberté fondamentale ? Un bon sujet de discussion avec vos enfants ce soir (dès qu’ils auront lâché leur téléphone)

En lire plus dans Ouest France

"Alors, ces vacances ?"

Vous n’en pouvez déjà plus de cette question rituelle dont vos collègues vous ont pourchassé depuis l’ascenseur du matin, jusqu’au dernier détour par la machine à café de la journée ? C’est pourtant une version de cette même interrogation qui, nous aussi, nous brûle les lèvres : sexuellement, quel bilan faites-vous de votre été ? … et contrairement à vos collègues nous sommes hyper intéressés par votre réponse !

Résultats du sondage précédent : Sexuellement, pensez-vous que votre été sera chaud ? Caniculaire : 34% ; Dans les normales saisonnières : 43% ; Pourri : 23%

Participer à notre grande enquête nationale