Si vous avez passé la journée sous la douche

Si vous avez passé la journée sous la douche

  • Sommet US-Russie : Moscou déclare n'avoir "aucune intention d'attaquer l'Ukraine", le Secrétaire Général de l'OTAN rappelle le droit de Kiev à "se défendre" et prévient que la Russie aura "un coût important à payer" si elle choisit le conflit armé
  • Ecoles : après la quasi totalité des syndicats enseignants appelant à la grève le 13 janvier, la FCPE (principale fédération de parents d'élèves) demande de ne pas envoyer les enfants à l'école ce jour-là 
  • L'agence européenne Copernicus (chargée de l'état de la Terre) affirme que les 7 dernières années (2015 à 2021) ont été "assez nettement" les plus chaudes jamais enregistrées en 150 ans 

Vœux d'Eric Zemmour à la presse : "le peuple (français) ne vous aime pas (...) vous en veut et il a raison" #ambiance

Police partout

A Nice, sur les terres de Ciotti (M. "Autorité" de Pécresse), Macron s’attaque à son tour au thème star de la campagne : la sécurité. Le PR réitère sa proposition de "doubler les policiers sur le terrain d’ici 2030" et avance sa version du "Kärcher" : création de 200 brigades de gendarmerie pour "remettre de la tranquillité" dans la ruralité + mise en place d’une "force d’action républicaine" dans les quartiers difficiles pour "démanteler les principaux points de deal".

Après 13 700 postes de policiers/gendarmes supprimés sous Sarkozy, les effectifs sont repartis à la hausse sous Hollande (+ 8 800) et Macron (+ 10 000). Dans le même temps, la présence sur le terrain des forces de l’ordre diminuait de 10% entre 2010 et 2020.

En lire plus dans Le Monde

Exubérants

Et de 2 en 2 semaines : après Payfit la semaine dernière, Ankorstore (plateforme de mise en relation des marques et des commerces indépendants, créée il y a 2 ans) devient la nouvelle licorne made in France. Alors que nous ne comptions que 5 licornes (start-up valorisée > 1Md€) en 2019, on en dénombre 24 aujourd’hui. x2,5 en deux ans. Merci au Covid et aux masses de cash déversées sur les économies … qui font -- aussi -- exploser la valorisation des boites. Jusqu’au milliard (un 1 avec neuf bulles derrière).

Moins enthousiaste : ce matin, la Banque de France parle de niveaux de valorisations "exubérants" et dit craindre une "correction brutale" sur les marchés boursiers s’étendant à toute l’économie dans les prochains mois

En lire plus dans Les Echos

description

En janvier, on va au théâtre

De nombreuses pièces arrivent à l’affiche et pour 2022 rien de tel que la fantaisie débridée !

On se précipite au Rond-Point où se donne jusqu’à la fin de la semaine un spectacle absolument extraordinaire. Les gros patinent bien, cabaret de carton nous emmène dans une improbable balade de l’Islande à l’Espagne en compagnie d’un irrésistible duo comique (Pierre Guillois et Olivier Martin-Salvan) et d’un monceau de cartons venant illustrer, sous-titrer, figurer et dialoguer le périple. C’est d’une inventivité, d’une fantaisie, d’une drôlerie inouïes, et c’est un petit format d’1h20 idéalement placé en début de soirée.

On se motive un dimanche soir pour aller découvrir avant tout le monde No limit, un spectacle au buzz grandissant. 9 comédiens sur scène livrent une parodie digne des meilleures comédies américaines sur la guerre froide. Avec militaires fous, politiques branques et marchand d’armes cynique, la pièce est bourrée de références cinématographiques. Le rythme et l’interprétation sont bluffants. Hilarant et hyper réjouissant !

Oh bonheur, on peut aussi commencer l’année avec le nouveau Christian Hecq/Valérie Lesort. Après 20 000 lieues sous les mers et La Mouche, le couple d’artistes connu pour ses prodigieux spectacles visuels adapte le célèbre roman d’aventure de Jonathan Swift, Le Voyage de Gulliver. Guichets (bientôt) fermés et émerveillement garantis, prenez vite place.

Une fois par mois, notre copine Valérie Rousselot, la co-fondatrice de THEATREonline.com, nous fait ses recommandations théâtrales

En partenariat avec Orange

Un Mémo pour vous

"Demain tous dans un metavers ?", "Le numérique est-il en train de tuer l’industrie culturelle", "Le vote électronique peut-il s’imposer ?". On ne sait pas vous mais, nous franchement c’est le genre de questions qu’on se pose et dont la réponse nous passionne… Surtout lorsqu’elle tient en moins de 10 minutes, qu’elle est apportée par des voix expertes mais toujours compréhensibles et ne s’interdisant pas l’humour. A notre avis, parmi les 70 épisodes déjà dispo, il y a aussi un Mémo pour vous

Le Mémo, le podcast Orange qui décrypte l’actualité du numérique reconnu TopCom d’Or 2021 de sa catégorie.

Retrouver tous les épisodes du Mémo

Faut-il tomber le masque ?

… ou est-il préférable d’entretenir une part de mystère sur son visage ? Ça dépend répond une étude scientifique publiée dans Evolution and Human Behavior en décembre. A la suite d’expériences menées sur 398 participants des deux sexes, il apparaît qu’en cas de vision partielle ou floue d’une personne de sexe opposé les hommes ont tendance à surestimer la désirabilité du sujet tandis que les femmes sont enclines à la sous-estimer. Pensez-y au moment d’enlever le FFP2.

"On ne sort de l’ambiguïté qu’à ses dépens"… le cardinal de Retz (1613-1679) aurait-il été un poil misogyne ?

Lire l’étude