Recevez le smart email du soir. C’est gratuit !

Si vous avez passé la journée à la porte

UK : fragilisé par le départ de 57 membres de son cabinet (sur 120), Boris Johnson annonce sa démission (il devrait rester au pouvoir jusqu'en octobre et le prochain congrès des Conservateurs)

Parlement : la motion de censure déposée par la Nupes sera finalement débattue lundi après-midi à l'Assemblée nationale (aucune chance qu'elle ne passe, le RN et LR s'abstiendront)

Pouvoir achat : Le Maire déclare que l'indemnité carburant pour les salariés les plus modestes et les gros rouleurs sera mise en place le 01/10 tandis que la réduction de 0,18€ sur les carburants sera elle supprimée d'ici la fin de l'année

Partager sur Facebook WhatsApp Twitter LinkedIn

On peut le voir comme ça

Avant de partir Johnson rappelle cet après-midi son bilan à la tête du UK : 1) le Brexit deal, 2) la gestion de la pandémie (accès au vaccin puis déconfinement plus rapides que dans l’UE) et 3) son "leadership occidental" contre Poutine en Ukraine. On peut le voir comme ça. Ou comme ça : 1) le Brexit va coûter 4 à 5 de PIB au UK d’ici 2030, 2) le pays n’a retrouvé son niveau de PIB pré-Covid que début 2022 soit respectivement 6 mois et 1 an plus tard que l'UE et les US

Partager sur Facebook WhatsApp Twitter LinkedIn

Malgré tout

Si l’indice du moral économique des Français atteint aujourd’hui un plus bas depuis 10 ans, celui de leurs – petits – patrons résiste. Selon une enquête Bpi publiée ce jeudi, malgré l’inflation, le Covid et la guerre, 42% des patrons de TPE/PME s’attendent à une activité en hausse cette année -- vs 17% qui anticipent une contraction -- soit un solde d’opinions positives (25) encore confortablement supérieur à sa moyenne de long-terme (16).

Partager sur Facebook WhatsApp Twitter LinkedIn

 

 

Ça va plus loin que ça

Le constat est bien établi (et on vous en a déjà parlé ici ou ) : la démocratie n’intéresse plus les jeunes. Dernière preuve en date : 70% des moins de 35 ans se sont abstenus lors des législatives.

Indifférence ? … pas sûr que ça s’arrête là. En marge de son sommet annuel (à Aix du 08 au 10/07) le Cercle des Economistes publie une enquête réalisée sur 16 000 jeunes (18-28 ans). Qu’y apprend-on (entre autres) ? Que pour faire face à "l’urgence climatique", 40% d’entre eux ne sont pas opposé à "une politique autoritaire". Autrement dit, à l’égard de leur principale préoccupation, 4 jeunes français sur 10 sont prêts à renoncer à la démocratie.

Si à la crise climatique, on ajoute la crise éco, sociale et la guerre (ce que fait une étude Harris de décembre 2021) on arrive à presque 70% des 18-35 ans qui estiment que dans ces circonstances un régime autoritaire serait "plus efficace" qu’une démocratie. Vu ce qui semble se dessiner pour les années à venir… cette mise en concurrence des régimes et cette confiance accordée aux options sacrifiant les libertés, par les générations mêmes qui accéderont au pouvoir… ben tout ça, ça nous rassure pas

Partager sur Facebook WhatsApp Twitter LinkedIn

 

En partenariat avec Upway

C'est le bon moment

Et si on profitait de l'été pour se remettre en selle ? Mais pas avec n'importe quel vélo, exigeons le meilleur, l'électrique ! Trop cher ? Plus maintenant : sur Upway, la 1ère plateforme française dédiée aux vélos électriques reconditionnés, vous achetez votre modèle de grande marque (VanMoof, Moustache, ...) jusqu'à 60% moins cher vs un produit neuf. Un prix tout doux qui n'a rien à cacher : 1) votre vélo est entièrement vérifié par des spécialistes, 2) garanti 1 an et 3) livré directement chez vous .

Partager sur Facebook WhatsApp Twitter LinkedIn

Lire au lit

"Elle glisse la main sous son ventre. Le saisit. Qu’il soit plus tendu, plus dur qu’un fourreau de cuir. Elle sait qu’elle va porter l’estocade, enfilant son majeur dans l’anneau serré. Elle le fait. Choisissant la seconde où donner cette mort-là". Françoise Lefèvre – Le Petit Prince Cannibale (1990)

Partager sur Facebook WhatsApp Twitter LinkedIn