Recevez le smart email du soir. C’est gratuit !

Si vous avez passé la journée en station

Energie : accord européen pour limiter de 15% d'ici mars 2023 la consommation de gaz de chaque Etat-membre avec "les mesures de leur choix" (les 27 pourront tout de même décider de mesures contraignantes pour tous en cas de "risque de grave pénurie")

Espace : la Russie va cesser d'exploiter la Station Spatiale Internationale (ISS) "à partir de 2024" pour se concentrer sur sa propre station spatiale (NDLR : construite dès 1998 pour 150Mds$, l'ISS a reçu ses premiers spationautes en 2000)

Economie : le FMI abaisse une nouvelle fois son estimation de croissance mondiale pour 2022 avec +3,2% attendus (-0,4 point vs avril)

Partager sur Facebook WhatsApp Twitter LinkedIn

On repousse la rentrée

Frank Riester (ministre des Relations avec le Parlement) l’annonce tout à l’heure : pour la première fois depuis 20 ans, il n’y aura pas de session extraordinaire du Parlement en septembre. En clair, après avoir voté -- d’ici le 7 août -- le budget rectificatif et la loi sur le pouvoir d’achat, les députés ne reprendront leur boulot que début octobre. Pourquoi un tel délai ? Pour "donner du temps à la concertation avec les parlementaires et les Français sur les textes de la rentrée" dixit Riester.

Partager sur Facebook WhatsApp Twitter LinkedIn

L’inflation selon Amazon

Si vous êtes un des 200M d’abonnés Amazon Prime dans le monde (livraison express + autres services) vous avez été prévenu ce matin : à cause de l’"augmentation des frais d'expédition" (carburant, énergie, "frais d'emballage", toussa, toussa) votre abonnement va passer de 5,99€/mois à 6,99€/mois. 1€, no big deal ? Ça fait quand même du +17% soit 10 points de plus que l’inflation max prévue pour cette année en France. Pour l'abonnement annuel c'est même +43%. Elle a bon dos l’inflation version Amazon.

Partager sur Facebook WhatsApp Twitter LinkedIn

 

 

Eté séduction

Nous voilà donc revenus à la saison officielle de la drague et manifestement vous comptez bien en profiter : selon notre Q du 12 juillet, vous êtes près de 60% à vous prévoir un été libidinal chaud à caniculaire. Quelques conseils avant d’aborder votre voisin/e de serviette.

Maximisez vos chances. Pour cela il est utile de garder en tête les conclusions de l’étude "Qui déteste qui ?" menée par la Fondation Jean Jaurès + SciencesPo + Ipsos et publiée au mois de mars. Identifiant nos intolérances politiques, elle dresse le portrait-robot du Français "qui a toutes les chances d’être aimé par son prochain" : "politiquement plutôt de droite modérée, il doit voter et être vacciné. Il doit vivre à la campagne, a minima en dehors de Paris, et être athée".

Vous n’êtes pas prêt à vous faire passer pour Jean-Pierre Raffarin ou une agricultrice macroniste ne croyant pas au Sauveur, fût-il le Professeur Raoult (ou Jean-Marie Bigard) ? Oubliez SciencesPo et remettez-vous en à la recherche TTSO : 90% d’entre vous se disent disposés à faire l’amour avec un/e partenaire dont les opinions politiques sont opposées aux siennes (notre Q du 04/05). Come as you are.

Partager sur Facebook WhatsApp Twitter LinkedIn

 

En partenariat avec Orange

Prenez un Momentum

Inventée il y a 100 ans, la radio constitue encore, pour 40M d'entre nous, une pratique quotidienne. Mais si aujourd'hui, on recense plus de 1 000 stations différentes, la radio a longtemps constitué en France un monopole d'Etat (via l'ORTF) complété par quelques stations "périphériques" émises depuis l'étranger (RMC, RTL, ...). Ce n'est qu'en 1977 que le secteur connaît une véritable révolution : l'apparition des premières radios libres. Prenez un Momemtum, on vous raconte cette folle épopée. 

Partager sur Facebook WhatsApp Twitter LinkedIn

Pourquoi faire l'amour ce 26 juillet ?

Durant l’été, tous les soirs, TTSO vous donne une (ou plus !) raison de vous lancer dans la plus aimable des activités humaines. Entre adultes consentants, bien entendu.

On a tout dit dans notre article central (cf plus haut). On vous répète/résume : vous avez toutes les raisons de faire l’amour ce soir car 1) si vous voulez tenir les objectifs libidinaux que vous vous êtes fixés pour cet été, il faut s’y mettre. Dès maintenant. 2) Vos opinions politico-philosophiques opposées avec celles votre partenaire (de lit, pas de tennis), il/elle s’en fout ! 3) Ce soupçon de bide, ...

Partager sur Facebook WhatsApp Twitter LinkedIn