Recevez le smart email du soir. C’est gratuit !

Si vous avez passé la journée à l'entraînement

L'autre dissolution : le gouvernement annonce que le GUD (Groupe union défense) ainsi que 3 autres structures "d'ultra-droite" et une association islamiste ont été officiellement dissous 

Justice : la Cour de cassation confirme la condamnation à 1 an de prison d'Alexandre Benalla pour les violences commises le 1er mai 2018

Défense : Mark Rutte (ex PM néerlandais pendant 14 ans) désigné nouveau Secrétaire général de l'OTAN (son surnom : "The Trump Whisperer" en raison de sa capacité à raisonner Trump) #ÇaPeutServir

Partager sur Facebook WhatsApp Twitter LinkedIn

Un vote de classe ?

Dans Alternatives Economiques, 2 économistes évaluent le bilan redistributif du programme à 150Mds€ du Front Populaire : + 210€/mois pour les 10% les plus pauvres, + 160€/mois pour la classe moyenne (= ménages situés au milieu de la distribution des revenus), - 652€/mois en moyenne pour les 10% les plus riches. Parallèlement, BFM fait le point sur les "grands gagnants" du "très coûteux" programme RN (suppression IFI, défiscalisation des donations, baisse de la TVA, …) :

Partager sur Facebook WhatsApp Twitter LinkedIn

Intéressant

A 4 jours des législatives, l’Ifop publie son tableau de bord mensuel des personnalités. Ses conclusions : 1) La dissolution a fait mal à tout le monde : sur les 50 figures politiques testées (de Zemmour à Mélenchon), 44 ont vu leur image se dégrader en juin, du jamais vu. 2) La défiance est désormais généralisée : sur les 50, seuls 4 ont encore un ratio bonne/mauvaise opinion positif : Edouard Philippe (+13), François Ruffin (+6), Gabriel Attal (+4) et Raphaël Glucksmann (+2). Le casting de 2027 ?

Partager sur Facebook WhatsApp Twitter LinkedIn

 

 

Le secret du bonheur

Le "bien-être subjectif" est devenu un objet d’études politiques et économiques à part entière. Certains recommandent même de faire du bonheur (plutôt que, par ex., du PIB) l’objectif ultime des politiques publiques. D’ailleurs, "la satisfaction que l’on a vis-à-vis [de sa] propre vie" est "le critère le plus explicatif" du vote RN, explique Brice Teinturier (Ipsos).

Alors, qu’est-ce qui rend les gens heureux ? Est-ce le revenu ? La croissance ? L’absence d’inégalités ? Une étude récente, sur plus de 20 000 personnes, donne une réponse surprenante – et fort peu encourageante. La satisfaction dans la vie est corrélée à 80-90% avec la personnalité, mesurée par les traits du modèle de référence dit "Big Five". Plus précisément, pour être heureux, il faudrait être émotionnellement stable, extraverti et consciencieux (les deux autres dimensions, ouverture à l’expérience et "agréabilité", comptent moins).

Une seule étude ne permet pas de conclure sur une question aussi complexe. Mais s’il est vrai que la satisfaction dans la vie est à ce point prédéterminée par des traits de personnalité eux-mêmes stables dans le temps, on peut se demander s’il est bien raisonnable d’essayer de rendre un pays entier plus heureux

Tous les mercredis, Olivier Sibony (prof de stratégie à HEC, London Business School, Oxford) nous explique un concept de management. Sans bullsh*t.

Partager sur Facebook WhatsApp Twitter LinkedIn

 

 

En partenariat commercial avec Interbev

Horizon boucher

Cette semaine, le site Agriculture Circulaire vous invite à la rencontre de Stéphanie Hein, bouchère de 32 ans et Meilleure Ouvrière de France. Comment sa passion est née d’un enracinement paysan et d’une intimité avec la nature, comment elle s’est enrichie de traditions culinaires passées entre les générations, comment elle s’est affirmée lors d’un apprentissage rigoureux et exigeant. Comment enfin elle s’est épanouie dans l’installation de sa propre entreprise…

Partager sur Facebook WhatsApp Twitter LinkedIn

Notre contribution au Sibony : c’est pourtant si simple !

Nous aurions donc autant de prise sur notre bonheur que nous en avons sur notre code génétique (cf 30 Second MBA plus haut)… C’est oublier l’essentiel M. Sibony ! Les résultats de nos sondages maison sont sans appel : 82% d'entre vous nous déclarent que le sexe explique la moitié ou plus de leur bonheur et 87% d'entre vous nous disent qu'ils/elles seraient plus heureux/ses si ils/elles faisaient plus l'amour. Votre bonheur est déjà entre vos mains…

Partager sur Facebook WhatsApp Twitter LinkedIn