Si vous avez passé la journée avec lui

Si vous avez passé la journée avec lui

  • L'OCDE annonce un accord de 130 pays (sur les 139 impliqués dans les négos) en faveur d'un taux d'imposition "d'au moins 15%" sur les bénéfices des entreprises au niveau international
  • Justice : perquisition au ministère de la Justice dans l'enquête pour "prise illégale d'intérêts" visant Eric Dupond-Moretti
  • La Commission nationale des comptes de campagne officialise l'agrément des "Amis d'Eric Zemmour" comme association de financement de parti

Le CAC 40 a progressé de 17,2% au 1er semestre, du jamais vu dans son histoire, porté notamment par le luxe (LVMH est à +30%, Hermès +39%)

Plus une hypothèse

Même s’il se dit déterminé à "tout mettre en œuvre pour l’éviter", le PM, et tout le monde, n’en doute plus : on va avoir droit à une "4e vague". L’OMS annonce ce matin qu’après 10 semaines consécutives de baisse, les contaminations repartent à la hausse en Europe (+10% cette semaine), et la situation en France ressemble à présent à celle de l’année dernière à la même époque : stabilisation de l’épidémie autour d’un plateau bas poursuivie tout l’été… avant de repartir à la rentrée.

L’énorme différence : la vaccination. Regardez l’exemple UK : alors que le nombre de cas détectés (= 25 000/jour) est revenu à son niveau de fin janvier, on ne compte aujourd’hui que 15 morts/jour. 100x moins que fin janvier. TTSO Provax.

L’interview à Elle

Le magazine féminin publie ce matin une longue interview de Macron où le PR défend son bilan dans la lutte pour l’égalité hommes/femmes, "la grande cause de son quinquennat". L’entretien fait 10 pages mais on en retient surtout qu’après avoir tutoyé la dénonciation du "mâle blanc" en début de mandat, Macron revendique désormais un féminisme "universaliste" refusant l’affrontement des "identités" et des "particularismes" qui "fracturent tout".

Dernière question de l’itw : "Le crop top, qu’en pensez-vous ?". Réponse du PR : "À l’école, je suis plutôt “tenue décente exigée”". Sur ce thème lire les lignes de Bernard Maris en dernier sujet.

En lire plus dans Elle

Conseil National de la Résistance

Conseil National de la Résistance

  … euh non, Conseil d’Etat. Mais la confusion est possible tant la juridiction administrative suprême semble se muer en opposant institutionnel n°1 de l’exécutif.

Le Conseil vient de rendre publique une décision inédite par laquelle il juge que l’action de l’Etat en matière de réduction des gaz à effet de serre (GES) n’est pas "significative" et que ses objectifs en la matière ne sont "pas atteignables" (cf TTSO, hier). En conséquence, la juridiction enjoint le gouvernement de "prendre toutes les mesures utiles permettant d’infléchir la courbe des émissions de GES" dans les 9 mois.

Il y a 9 jours, le Conseil retoquait la réforme de l’assurance chômage au motif, non pas de son insuffisance juridique, mais de son jugement sur l’économie française (sa situation étant perçue par les juges comme "trop incertaine" pour permettre la mise en place de la loi). Une décision qualifiée d'"hallucinante (et) sans aucun fondement en droit" par Macron (cité dans le Canard Enchaîné d’hier).

De sceptique économique, le Conseil d’Etat est donc passé aujourd’hui à non-croyant face à la politique environnementale du gouvernement. Et à censeur, là où le Parlement fait figure de chambre d’enregistrement.

Scoop TTSO : l’ambiance à l’Elysée ne s’est pas franchement améliorée aujourd’hui.

En lire plus dans Le Monde

description

En partenariat avec Cogedim

Chez Cogedim. Chez vous.

Ah le charme de la Rive Gauche ! De la Garonne ! A Bordeaux, en première ligne sur le fleuve, à quelques pas de la ville historique, découvrez le quartier Belcier. De belles promenades piétonnes, des infrastructures superbes et des commerces de proximité. Au centre de ce havre de nature et de dynamisme, la dernière signature Cogedim offrant d’exceptionnelles vues sur la Garonne à partir de magnifiques appartements de 2 à 5 pièces.

Goûtez à la Rive Gauche. Bordeaux Style.

En voir plus sur le site de Cogedim

Lire au lit (en crop top, ou comme on veut)

Juste avant d’être assassiné dans les locaux de Charlie Hebdo, le merveilleux Bernard Maris, déposait chez son éditeur un manuscrit intitulé "Et si on aimait la France". Il y listait tout ce qui rend notre pays si aimable et donne corps au "génie français". Le 3e chapitre était consacré à la galanterie. Et aux crop top. Extraits : "(la galanterie est) une reconnaissance absolue de la supériorité féminine et de l’autorité de son corps, telle que, même dénudé, il impose le respect au mâle sauvage, lequel ayant su se dominer en devient humain (civilisé)"

… car oui, 100x oui : "la civilisation commence quand l’homme domine ses pulsions". Pas quand les femmes doivent s’interdire de s’habiller comme elles l’entendent.

Se procurer l'ouvrage