Si vous avez passé la journée dans une grotte

Si vous avez passé la journée dans une grotte

  • Covid : Olivier Véran alerte d'"une menace potentielle de reprise épidémique dès cet été" et rappelle que "si la question (de l'obligation vaccinale) est abordée pour les soignants, elle ne l'est pas pour la population générale"
  • Les US annoncent un moratoire sur les exécutions fédérales -- réautorisées par Trump après 17 ans de pause -- en dénonçant leur aspect "arbitraire" et leur "impact disproportionné sur les personnes de couleur" (elles resteront cependant toujours possibles dans 27 Etats)
  • JO de Tokyo : le PM japonais avoue que le scénario d'un "huis clos" dans les stades (= 0 spectateur) est désormais "possible" alors que le nombre de nouvelles infections au Covid -- bien que faible -- remonte à son niveau de fin mai

Demain (samedi) à 10h, on se retrouve pour le dernier Clubhouse de la saison et faire ensemble le debrief hebdo en direct (nom de la "room" : On refait la semaine. Organisateur : TTSO

Le Fiorentino de la semaine : La crise ? Quelle crise

"L'année 2021 restera dans les annales de l'économie française. L'Insee revoit ses prévisions de croissance. À la hausse. Ce sera 6% pour 2021. Et tous les indicateurs sont au vert. Le rapport de l'Insee est très optimiste, voire euphorique. Cocorico. Selon l'Insee, l'économie aura retrouvé son niveau de fin 2019 à la fin de l'année 2021. Plus tôt que prévu. La croissance pour le seul troisième trimestre de 2021 devrait atteindre les 3,4%. C'est la fête".

Une fois par semaine, TTSO publie le sujet qu'il a préféré dans MeilleurPlacement.com (la super newsletter de Marc Fiorentino)

S'abonner à la newsletter de notre copain Marc Fiorentino

Merci à vous

Oui, à vous, car "la fête" promise par l’ami Fiorentino pour la fin de l’année s’explique d’abord par votre envie de claquer. Qu’on s’en réjouisse ou pas, le principal moteur de la croissance en France reste la consommation. Dans sa note de conjoncture parue hier, l’Insee annonce que les achats des ménages sont revenus à leur volume pré-crise en juin, mieux qu’en Allemagne ou ça attendra 2022. Ce week-end, on fait les soldes !

La conso des ménages devrait augmenter en France de 5% sur toute l’année 2021 après -7% l’an dernier. On peut s'en réjouir.

En lire plus dans l'Opinion

description

La 2 Do du week-end

Ce week-end on va planifier 2 trucs. De juillet.

Samedi, nous parerons au plus urgent. Nous réserverons notre siège à la Cinémathèque. Ce qui motivera cette impatience ? Les séances que, tous les jeudis soirs de juillet, la noble institution organise et où Christophe Blain (auteur et dessinateur génial de Quai d’Orsay, Gus, Blueberry – nouvelle version – et de ce qui est sans doute notre série BD favorite : Isaac Le Pirate), Christophe Blain donc, qui est par ailleurs un immense cinéphile, présente un de ses films favoris (projeté dans la foulée of course). Pour avoir souvent entendu Christophe parler cinéma, nous savons qu’il sera passionnant. Mais là n’est pas le plus important : jeudi prochain, le film présenté sera Butch Cassidy et le Kid, non seulement l'un des meilleurs et plus fins scénarios d’Hollywood mais – sur grand écran – la beauté totale de Redford et Newman ET de Katharine Ross à leur apogée respective (c’est à dire au-delà de l’humain). Une expérience qui ne vous quittera jamais.

Dimanche, nous planifierons notre mois. Méthodiquement. C’est bien simple, si nous avons correctement compté, depuis septembre Rebecca Manzoni a produit 42 "Pop’n’Co", ses émissions monographiques consacrées à un chanteur ou un style musical, diffusées sur France Inter le samedi matin. Elles existent en podcast, et, en juillet, nous allons TOUTES les écouter (enfin toutes celles que nous avons ratées). Les sujets vont de Dalida, à l’histoire de la Motown, de Massive Attack à Abba et de Michel Berger à – et ce fut le dernier numéro cette année -- "comment la chanson française a parlé d’homosexualité et de genres depuis les années 50". Si vous voulez avoir une idée de l’intelligence, de l’intérêt et de la sensibilité de cette émission (et de la femme qui la conçoit) on ne saurait trop vous conseiller ce choix en première écoute. Les 41 autres devraient suivre.

Pour vous dire comme Christophe Blain peut être cru en matière de cinéma, sa sélection finale (22/07) n’est autre que Le Voleur de Louis Malle. Un film de nos trois films favoris toute catégories confondues.

C’est vendredi et vous l’avez bien mérité

Immense cinéphile Christophe Blain se frotte aussi à la pop. Il est le co-auteur d’un livre-disque, erotico-surréaliste génialissime (et nous pesons nos superlatifs) avec Barbara Carlotti (arrggghhhh) : La Fille, et, ces dernières semaines, il vient de signer le clip de l’Avalanche, la dernière chanson d’Arthur H. De quel type d’avalanche il s’agit ? De celle qui a la blancheur des draps et le pouvoir ensevelissant du plaisir.

...De celle dont rien n’arrête le déferlement. De celle qu’on vous souhaite, ce vendredi, et tous les autres, car, oui, vous l’avez bien mérité. Enjoy ;)

La bande son du week-end : Maple Glider – To Enjoy is The Only Thing

Accordons-nous sur une chose : Video Games (2011) est l'un des morceaux les plus réussis de la décennie… une fois cette étape passée, posons-nous une question : si à cette chanson (et à cette voix) nous retirons le côté badass ("I heard you like the bad girls honey") et n’en gardons que la poésie pure, que reste-t-il ? Si votre réponse intuitive est "peu de chose", écoutez donc Swimming. La nouvelle Lana Del Rey est une folkeuse et elle s’appelle Maple Glider.

TTSO’s fav track : Swimming (comment ça, vous l’aviez deviné ?!)

A écouter sur Spotify ici