Si vous avez passé la journée en récré

  • Covid : Gabriel Attal confirme l'obligation du pass sanitaire pour les 12-17 ans dès le 30/09 (70% ont déjà reçu au moins une dose de vaccin) et annonce la fin du masque à l'école là où le taux d'incidence < 50 dès le 04/10
  • L'Elysée dément tout projet de la France de céder à l'UE son siège au Conseil de sécurité de l'ONU en échange d'un soutien des 27 à la création d'une armée européenne comme affirmé ce matin par The Telegraph 
  • Budget 2022 : Valérie Pécresse accuse Emmanuel Macron de "cramer la caisse", pour Xavier Bertrand le PR fait du "quoi qu’il en coûte pour sa réélection" (voir sujets suivants)

Les US vont envoyer 500M de doses de vaccins supplémentaires aux pays les plus pauvres (en + des 600M de doses déjà promises par Washington) avec pour objectif d'atteindre "70% de vaccination" dans chaque pays du monde d'ici un an

La Big Picture sur l'histoire des sous-marins australiens, c'est Laurence Nardon qui nous l'explique cette semaine dans notre podcast US. Et c'est indispensable.

"Des économies…

… Il n’y en aura pas !" C’est ainsi que Laurent Saint-Martin, rapporteur LREM du budget présente le projet de loi de finances, le dernier du quinquennat, révélé par Bruno Le Maire aujourd’hui. Difficile d’accuser Saint-Martin d’"insincérité" (cf article suivant). Jugez plutôt, en 2022 les dépenses sont prévues à 1 439Mds€ soit près de 10% > à leur niveau de 2019 (= pré Covid), le déficit budgétaire s’établira lui à 4,8% et la dette publique à 114% du PIB.

Commentaire de Le Maire : "nous sommes des gestionnaires sérieux". Tout le monde n’est pas de son avis (lire article suivant)

En lire plus dans Le Monde

Le plus sévère

… à l’égard du budget : le Haut Conseil des finances publiques (chargé de surveiller la politique éco du gouvernement). Il refuse – et c’est une première – "de se prononcer sur la plausibilité" du budget présenté. Principal reproche fait au projet : ne pas intégrer 2 énormes enveloppes de dépenses à venir : le plan d’investissement France 2030 annoncé par Le Maire et le revenu d’engagement destiné aux 18-25 ans. Au total 5 à 6Mds€ non pris en compte… une paille…

Amusant : le patron du Haut Conseil, Pierre Moscovici (Président Cour des Comptes) qualifie le projet de budget d’"insincère", exactement l’adjectif que la Cour avait utilisé à propos du dernier budget de Hollande dont le premier ministre des Finances – remercié pour avoir raté tous ses objectifs budgétaires – avait été… Pierre Moscovici.

En lire plus dans Le Figaro

description
30 second MBA : Diversité ou bruit ?

30 second MBA : Diversité ou bruit ?

Parler de bruit dans le jugement, c’est constater… que tout le monde ne pense pas pareil ! Mais pourquoi serait-ce forcément un problème ? La diversité, la créativité, l’innovation ne sont-elles pas des vertus ?

Si… quelquefois. Quand on imagine des technologies innovantes, quand des start-ups préparent leurs business plans, ou bien sûr en matière de jugements esthétiques, vive la variété ! Mais si deux prévisionnistes font des projections radicalement différentes, cette "diversité" n’est pas forcément une bonne nouvelle. Et si un juge condamne à 15 ans de prison le prévenu qu'un autre juge laisserait en liberté, ou si un guichetier refuse le justificatif qu’un autre accepte, ce n'est pas de la "créativité".

Comment faire la part des choses ? C’est simple : la divergence est bienvenue quand les idées sont soumises à un marché. Car après la variation vient la sélection : la meilleure technologie, le meilleur business plan gagneront ! En revanche, quand vous agissez au nom d’une organisation, chacun de vos jugements l’engage. Votre rôle est de converger vers la bonne réponse, pas d’exprimer votre individualité. Dans ce cas (et il est fréquent), la variabilité n’est pas de la diversité : c’est du bruit

Toutes les semaines, Olivier Sibony nous fait une petite fiche sur un des passages de son nouveau livre, co-écrit avec un Prix Nobel d’éco, et déjà sur la liste des Best Sellers du New York Times : Noise. Sortie en VF le 29 septembre

En partenariat avec Cashbee

Cashbee : adieu les soucis

Soyons honnêtes, nous avons tous un jour renoncé à placer notre argent par flemme de parler à notre banquier / de remplir des tas de papiers. Avec Cashbee, oubliez tout cela, vous disposez directement depuis votre smartphone d'une application d'épargne -- agréée par l’ACPR Banque de France --  pour (presque) tout faire : le Livret Cashbee rémunéré pour l’épargne du quotidien (gratuit, sans risque), l’éventail de placements Cashbee+ pour des projets de long terme, responsables et adaptés à votre profil 

... et même un outil pour gérer votre trésorerie d'entreprise. Désormais, dites adieu à la paperasse et aux soucis. 

Découvrir Cashbee et télécharger l'application

Puisqu’on parle de bruit

Penchons-nous donc sur cet article de Cosmopolitan qui fait l'inventaire des 5 bruits qu'il est poli d'émettre pendant l'amour (les décrivant et précisant les phases auxquelles il est de bon ton de les exprimer). Du "low moan" (gémissement bas) au "big finish". Comme le livre de Sibo, l’article est en anglais, mais ne vous inquiétez pas, personne ne va juger votre accent, seule la conviction compte !

Selon une étude de l'Université de Leeds, pendant l'amour, 87% des femmes émettent des bruits de satisfaction pour "booster l'amour propre de leur partenaire" et 66% pour "accélérer" la conclusion de leur petite affaire

En lire plus dans Cosmo

En partenariat avec Spotify

Spotify : c'est mieux à deux

Spotify : c'est mieux à deux

Oui, la musique aussi, c'est mieux à deux. Vous voulez en être sûr/e ? Rien de plus simple, créez votre "Mix à deux" sur Spotify et offrez-vous une nouvelle playlist personnalisée avec vos propres musiques, celles de votre ami/collègue/enfant et celles que avez en commun. Et pour être certain/e de choisir la bonne personne, vous pouvez même vérifier votre compatibilité musicale via une petite story directement depuis l'appli. Oh oui, la musique c'est mieux à deux. 

Créez votre "Mix à deux" sur Spotify

description