Si vous avez passé la journée à tester

Si vous avez passé la journée à tester

  • Prix Nobel de Médecine attribué à David Julius (US) et Ardem Patapoutian (US) pour leurs travaux sur le système nerveux et leurs découvertes sur les récepteurs de la température et du toucher (voir dernier sujet)
  • Covid : l'Agence européenne du médicament autorise une 3e dose de vaccin Pfizer pour tous les adultes "au moins 6 mois après la 2ème dose"
  • Inondations : Gérald Darmanin appelle "toutes les personnes dans le Sud" à faire "très attention" alors que "l'équivalent de 3 mois de pluie est tombé en quelques heures" (pompiers)

Les compagnies aériennes mondiales annoncent qu'elles vont perdre 52Mds$ cette année vs 138Mds€ en 2020. En 2022, les compagnies resteront dans le rouge avec 12Mds$ de pertes prévues

Attention : chiffre officiel

Ce week-end à l’université d’été de LREM, le mot d’ordre était "revenir sur le terrain" pour y défendre un bilan "positif" (Castex). Les Echos nous révèlent aujourd’hui le message que les troupes macronistes vont y seriner : selon un document de la Direction du Trésor, "le pouvoir d’achat des Français aura progressé 2x plus vite entre 2017 et 2022 que sous les deux quinquennats précédents". Mieux, la hausse la plus forte concerne les 10% des ménages les plus modestes (4%). Le chiffre officiel de la campagne (côté Macron) est sorti. 

Selon le baromètre PrésiTrack Opinionway : le pouvoir d’achat est la préoccupation n°1 des Français dans cette campagne, avant la sécurité, l’immigration, l’environnement ou l’emploi.

En lire plus dans Les Echos

Un game changer

Rappelez-vous, c’est ce que devait être le Covid pour la mondialisation. La pandémie prouvait les excès d’un commerce mondial dérégulé exposant des Etats rendus vulnérables par leur abandon de filières de base/stratégiques. Résultat ? Rien ! L’OMC annonce ce matin que le commerce international a déjà "dépassé son pic d'avant la pandémie au 1er semestre 2021" et va retrouver à terme son rythme de croissance pré-pandémie. Game (changer) over.


En un an, le prix d’un conteneur de marchandises entre l’Asie et l’Europe a été multiplié par 6

En lire plus dans l'Express

En octobre, on va au théâtre

Après des mois de fermeture, l’ambiance dans les salles est extraordinaire, le public jubile d’avance et réagit avec chaleur. Un bain d’énergie.

On commence avec Fraternité, conte fantastique de Caroline Guiela Nguyen aux Ateliers Berthier. L’artiste ouvre la scène à des comédiens non professionnels, recrutés dans la rue, les marchés, les centres sociaux, et imagine un avenir où les hommes doivent faire face à la disparition de la moitié de l’humanité. On ne décroche pas une seconde de cette pièce de science-fiction bouleversante et haletante, mélangeant de nombreuses langues et technologies. Eblouissant.

Autre sensation de la rentrée, beaucoup plus douce : Madame Fraize. Tout le monde se précipite en ce moment au Rond-Point pour découvrir ce personnage culte dans l’univers du one man show. Monsieur Fraize rend hommage à Madame avec un spectacle de première partie de soirée, délicieusement drôle et absurde. Du grand art.

La location est ouverte depuis peu pour le nouveau spectacle d’Ariane Mnouchkine et les places partent comme des petits pains. Ce projet issu d’un séjour au Japon promet d’être, comme toujours avec Mnouchkine, une œuvre totale, incluant de nombreux artistes et disciplines japonais. Fresques, calligraphies et mets traditionnels accueilleront les spectateurs dans le chaleureux théâtre de la Cartoucherie. On ne manquerait ça pour rien au monde.

Une fois par mois, notre copine Valérie Rousselot, la co-fondatrice de THEATREonline.com, nous fait ses recommandations théâtrales

Ils n'ont pas eu le Nobel

Et pourtant ! En 2013, plusieurs équipes de neuropsychologues ont entrepris le classement des zones érogènes (à partir d'un échantillon de 800 hommes et femmes, hétérosexuels à 83%). Résultat : top 10 des femmes : le clitoris (9,1/10), le vagin (8,4), la bouche et les lèvres (7,9), le haut de la nuque (7,5), les seins (7,3) et les mamelons (7,3), l'intérieur des cuisses (6,7), la nuque (6,2), les oreilles (5), le bas du dos (4,7).

Top 10 des hommes : le pénis (9/10), la bouche et les lèvres (7), les testicules (6,5), l'intérieur des cuisses (5,8), le haut de la nuque (5,6), les mamelons (4,8), le périnée (4,8), la nuque (4,5) et les oreilles (4,3). En matière de toucher -- et de température ! --, il est possible que vous trouviez une application plus directe à ces travaux qu’à ceux de MM. Patapoutian et Julius.

En lire plus dans Le Figaro (oui, oui, Le Figaro !)

description