Si vous avez passé la journée sur Chi Mai

  • Christine Lagarde (BCE) déclare que la Zone Euro va "dépasser son niveau d'avant pandémie" d'ici la fin de l'année (voir sujet suivant)
  • La Cour de Justice de la République convoque Agnès Buzyn (ex Min. Santé) ce vendredi avant une probable mise en examen pour "mise en danger la vie d'autrui" dans sa gestion de la crise sanitaire
  • CNews annonce le maintien d'Eric Zemmour à l'antenne malgré l'obligation imposée hier par le CSA de décompter son temps de parole en tant "qu'acteur du débat national"

45% des Français déclarent avoir perdu des revenus en 2021 vs 33% l'an dernier et 20% déclarent sauter "parfois" ou "souvent" des repas faute de moyens vs 14% en 2020 (source : baromètre annuel du Secours Populaire)

Retour à la normale

On vous l’avait prédit la semaine dernière et on avait raison : sous l’effet d’une inflation en Zone Euro attendue désormais au-delà de l’objectif des 2% (+2,2%) en 2021 et – surtout – à 3,9% en Allemagne en août, la Banque Centrale Européenne annonce cet après-midi qu’elle va "ralentir" son maxi programme de rachat d’actifs (= création monétaire, pour faciliter la croissance) mis en place pendant la crise du Covid et déjà prolongé 2 fois.

Traduction : la parenthèse Covid -- et ses tolérances -- est bien terminée, pour la Zone Euro c’est retour à la normale : l’orthodoxie économique . 

En lire plus sur BFM

Retour à la normale (bis)

Sous l’influence allemande, la Zone Euro reviendrait donc à une situation économique plus équilibrée (cf article précédent)… euh… Destatis (l’Insee allemand) nous apprend aujourd’hui que les exportations germaniques sont désormais revenues à leur niveau, le plus excédentaire du monde, de 2019, là où la Chine annonce elle aussi des exportations record en août. Et la France ? Les exportations ont baissé de 2% en juillet creusant le déficit commercial de 7Mds€ supplémentaires (vs 5Mds€/mois avant la crise). Retour à l’anormale.

Selon une étude d’Euler Hermès publiée aujourd’hui, la France a perdu 0,2 point de part de marché à l’export depuis le début de la crise du Covid (là où l’Allemagne et l’Italie sont restées stables)

description
Immensément significatif

Immensément significatif

Pendant que les candidats à 2022 se déclarent et s’agitent, aujourd’hui Benoît Hamon annonce qu’il quitte la vie politique. Venant d’un homme de 54 ans, auteur en 2017 du plus faible score ever du PS à une élection présidentielle (6% !!), on s’en fout ? Au contraire .

Alors qu’il va rejoindre le monde associatif pour être "davantage dans l’action", Hamon justifie son choix par deux exemples : "Si on prend le féminisme, le mouvement #metoo a eu beaucoup plus d’impact sur le comportement des hommes et les lois que vingt ans d’action institutionnelle classique. Sur le climat, la mobilisation citoyenne a eu beaucoup plus d’impact sur l’appui des rapports du GIEC que la totalité des ministres de l’écologie réunis". 

En d’autres termes, pour Hamon, après 30 ans de vie publique le constat est le suivant : le politique est devenu impuissant "automutilé en s’inventant un cercle-de-la-raison qui justifie qu’on ne fasse rien". S’il est difficile de lui donner tort (que votre projet de référence soit le Grand Soir ou la réduction des dépenses de l’Etat), ce passage de flambeau symbolique…

… entre des représentants élus impulsant le changement collectif et des groupements citoyens n’ayant a priori pas à faire la preuve de leur légitimité, nous semble immensément significatif. Et problématique.

En lire plus dans Le Monde

En partenariat avec Cogedim

Chez Cogedim. Chez vous.

Rappelez-vous cet été : la côte basque, ses plages de sable fin, ses falaises ... Vous y étiez si bien. Et si vous en faisiez votre nouvel horizon ? Pour toujours. Avec sa nouvelle résidence de Saint-Jean-de-Luz, Cogedim vous en donne la possibilité. Et quelle possibilité ! Une architecture basque typique (pignons, colombages, charpentes en bois), des logements allant du studio à la belle villa familiale

... et des espaces extérieurs (terrasses, jardins) pour profiter pleinement de la nature environnante. Avec Cogedim, chez vous aura désormais un air de vacances éternelles. 

Pour y investir ou pour y habiter, en voir plus sur la nouvelle résidence basque de Cogedim

Lire au lit

"Pendant qu’il parlait, ses mains s’étaient égarées sous la jupe de la jeune fille et ses doigts avaient trouvé la fente humide qu’ils écartaient doucement. Léa, le regard vague, le souffle court, se laissait faire attentive au plaisir qui, par vagues, l’envahissait. Sans lâcher son ventre, François la coucha sur la table, ouvrit son pantalon, releva les jambes nues de son amie et s’enfonça en elle. Comme la veille, elle jouit longuement". Régine Deforges – La Bicyclette bleue (1983)

Tous les jeudis, TTSO vous ouvre son anthologie de la littérature érotique

Se procurer l'ouvrage