Si vous avez passé la journée à inspirer

Si vous avez passé la journée à inspirer

  • Covid : Christophe Castaner (président du groupe LREM à l'Assemblée) prévient que la majorité "ne souhaite pas" reconfiner les non-vaccinés comme en Autriche même si "toutes les hypothèses sont sur la table" 
  • Crise des migrants : la Biélorussie affirme "ne vouloir aucun conflit à (sa) frontière" et se dit prête à "ramener à la maison" les milliers de migrants rassemblés, la Pologne annonce la construction d'un mur pour décembre
  • Bruno Le Maire écarte tout report du remboursement des Prêts Garantis par l'Etat (PGE) au-delà de 2022 car cette mesure ne "serait bonne pour personne"

Selon un rapport de l’Agence européenne de l’environnement publié aujourd'hui, la pollution de l'air a engendré 307 000 décès prématurés dans l'UE en 2019. Un chiffre en baisse de 10% vs 2018 en raison d'une météo favorable et d'une amélioration progressive de la qualité de l'air 

Le Grand Affrontement

Alors qu’on attend encore les chiffres de l’inflation pour octobre (publiés normalement aujourd’hui), la Mère de toutes les batailles qu’on vous annonce depuis des mois se met en place. Ce matin, le patron de la Deutsch Bank (première banque allemande) déclare que face au retour de l’inflation il faut des "contre-mesures", traduisez revenir à la rigueur monétaire (hausse des taux, frein au crédit…). Cet après-midi, Lagarde, patronne de la BCE lui répond que les perspectives d’inflation restent "modestes"

… et qu’une hausse de taux en 2022 est "très improbable". En clair, pas de panique et pas de retour à la rigueur façon 2008. Une simple escarmouche. Qui annonce l’assaut.

En lire plus sur BFM

Retour à la normale

Ça y est, la COP est finie, back to business. Et Dieu sait qu’il est bon (le business). Le rapport du gestionnaire d’actifs Janus Henderson publié aujourd’hui nous en apporte une nouvelle preuve : au 3e trimestre, dans le monde, les dividendes versés aux actionnaires ont atteint leur record et on s’attend à ce que cette année batte elle aussi tous les sommets. Mieux, devinez donc qui tire la perf ? Le secteur minier, de très loin le rémunérateur d’actionnaires le plus généreux. Yalaaaa.

Le secteur minier (extraction et raffinage des métaux) est responsable d’une tonne de gaz à effet de serre sur 10 produite dans le monde. Retour à la normale.

En lire plus dans Les Echos

description
61/39

61/39

Donc hier, sur 159 minutes de débat, les 5 meilleurs amis de LR en ont consacré 101 (63%) aux questions d'immigration et de sécurité. Libre à chacun de saluer cette clairvoyance ou de déplorer cette zemmourisation (ou de penser ce qui lui chante) mais en ces temps de déception post COP26 et de tension à la frontière polonaise, nous voudrions faire une réflexion.

Consacrer plus de 60% de son temps de parole à l’immigration et à la sécurité, c’est en laisser moins de 40 pour parler – par exemple – éducation, aménagement du territoire, sécurité internationale, ou souveraineté numérique. Ou environnement. C’est ballot.

C’est ballot parce que la plus grosse cause d’immigration est précisément l’environnement. Selon les estimations de la Banque Mondiale, d’ici 2050, 220M de personnes seront déplacées, obligées de quitter leur territoire d’origine pour des questions climatiques.

220M de déplacés, c’est beaucoup ? Ça revient à quasiment doubler le nombre actuel de migrants dans le monde (280M, du jamais vu depuis le chaos de la fin de la seconde Guerre Mondiale). Ça vaut peut-être un débat.

D’ici 2070, 3,5Mds d’humains (principalement en Afrique subsaharienne) vivront dans des conditions de chaleur extrême (= désertiques) si rien n'est fait pour limiter le changement climatique (étude internationale publiée dans la revue PNAS)

En partenariat avec Malakoff Humanis

Malakoff Humanis : complémentaire pour de vrai

Les complémentaires santé, des usines à gaz qu'il faudrait réintégrer dans la Sécurité sociale ? Rétablissons les faits. 1) Les mutuelles permettent la "souplesse" de notre système de santé plébiscité par les Français en leur offrant une couverture santé réellement adaptée à leurs besoins. 2) Elles sont soumises à des exigences réglementaires très strictes en matière d'absence de déficit contrairement à l'Assurance maladie. 3) Elles encaissent directement leurs cotisations alors que l'Urssaf s'en charge pour la Sécurité sociale. Et 4) malgré tout cela, 

... leurs coûts de gestion sont inférieurs à ceux de l'Assurance maladie alors même qu'elles remboursent des prestations personnalisées et non standardisées. Rapportés au nombre de bénéficiaires, les coûts de gestion des mutuelles représentent environ 120€/personne vs 130€ pour l’Assurance maladie. Complémentaires, pour de vrai. 

En voir plus sur le site de Malakoff Humanis

Le Grand Remplacement

Après s’être emparé de la droite (cf plus haut), Zemmour menacerait-il nos lits ? Pas encore, mais le Grand Remplacement est bien en marche. Une étude Gleeden (pas exactement le MIT, mais bon…) nous apprend que 63 % des femmes hétérosexuelles préféreraient utiliser un sextoy pour avoir un orgasme plutôt que faire l’amour avec leur partenaire. La raison : la certitude d’arriver à leurs fins, bien sûr (citée dans 71% des cas), mais aussi la rapidité (66%)… et la propreté (42%).

Ce soir (lecteur adoré) une douche et on s’applique. Ou on laisse sa place.

En lire plus dans Neon