Si vous avez passé la journée à la barre

  • Arbitrage du Crédit lyonnais/Tapie : la cour d'appel de Paris juge l'arbitrage "frauduleux" et condamne Stéphane Richard (ex dircab de Christine Lagarde) à 1 an de prison avec sursis (Europe 1 annonce sa démission de son poste de PDG d'Orange)
  • Allemagne : accord de coalition entre le SPD, les Verts et les Libéraux sur un programme gouvernemental (retour à la rigueur budgétaire, sortie du charbon dès 2030, légalisation du cannabis)
  • Nicolas Hulot annonce se retirer "définitivement de la vie publique" à la veille de la diffusion de l'émission Envoyé Spécial sur France2 où 5 femmes l'accusent "d'agression sexuelle et de viol"

Covid : l'OMS affirme que le variant Delta, plus contagieux, a réduit l'efficacité des vaccins contre la transmission de la maladie à 40% vs 60% sur la souche originale

Cette semaine, podcast exceptionnel. Laurence Nardon y pose une question brûlante : pourquoi les US préfèrent-ils le UK à la France ? Et à la fin, le boss de TTSO chante. Exceptionnel.

C'est reparti

Ça faisait 3 mois qu’on ne l’avait plus vue en France mais revoilà la fameuse séquence Covid du mercredi-jeudi : conseil de défense sanitaire à huis clos ce matin, petit teasing d’Attal dans la foulée sur ce qui va être annoncé puis spéculation de 24h des médias avant la conférence de presse de Véran prévue demain (jeudi) dans l'après-midi. Cette fois, "pas de fermetures ou de couvre-feu" mais plutôt "renforcement du pass sanitaire pour mettre davantage de contraintes sur les non-vaccinés" + "accélération" sur la 3e dose (a priori ouverte à tous, 5 mois après la 2e dose). Ouf …

... pour cette fois car rappelons que les députés ont prolongé "le régime de sortie de l’état d’urgence sanitaire" jusqu’au 31/07/2022 permettant au Premier ministre -- à tout moment et sans consulter le Parlement -- de limiter nos déplacements et réunions ou fermer commerces et restos. C’est reparti.

En lire plus dans le HuffPost

Un moral à toute épreuve

"La 5e vague, même pas peur" déclare (en substance) Le Maire ce matin. Selon le ministre, la croissance "est là, (elle) est solide et repose sur des fondamentaux qui sont sains (…) je n'ai pas d'inquiétude particulière". Si à Bercy on est dans la confiance -- et l’auto-satisfaction -- bon teint, chez les patrons c’est carrément l’euphorie ! Le baromètre Insee du climat des affaires sorti aujourd’hui place le niveau de confiance à plus de 113…

… c’est 13 points au-dessus de la moyenne de long-terme, 7 points au-dessus du niveau pré-Covid et un record pas vu depuis juin 2007… juste avant les subprimes. Pêche d’enfer.

En lire plus dans Challenges

description
Plaidoyer pour la constance irréfléchie

Plaidoyer pour la constance irréfléchie

Dans un "assessment center", des centaines de candidats sont évalués sur une série de dimensions (leadership, compétences techniques, etc.) Des experts RH vont utiliser ces notes, mais aussi leur propre jugement, pour recommander les meilleurs. Quelques années plus tard, on connaît la performance réelle des candidats. La prévision des experts s’avère-t-elle bien meilleure que si on s’était contenté d’une moyenne pondérée des notes ?

Curieusement, c’est le contraire : la moyenne est meilleure que les experts. C’est vrai si elle accorde un plus grand poids aux dimensions les plus importantes. Et cela reste vrai même si elle utilise une pondération fixée au hasard ! En somme, n’importe quelle formule, appliquée uniformément à tous les cas, fait mieux que le jugement humain.

L’exemple est certes extrême (car la tâche est très difficile). Mais la leçon est universelle : quand on réfléchit au cas par cas, on croit ajouter de la subtilité ; mais on ajoute surtout… du bruit. C’est pour cela que la "constance irréfléchie" (mindless consistency) vaut mieux que notre expertise.

Moralité : dès qu’on peut définir une règle, s’y tenir est généralement la meilleure solution. Mais qu’il est difficile de s’en convaincre…

Tous les mercredis, Olivier Sibony (prof de stratégie à HEC, London Business School, Oxford) nous explique un concept de management. Sans bullsh*t.

Posez vos questions de management à Olivier Sibony sur asksibo@timetosignoff.fr, retrouvez ses posts sur LinkedIn ou lisez son nouveau livre dont tout le monde parle (et désormais dispo en français) : Noise

description

En partenariat avec HSBC

HSBC : à vos côtés

Choisir sa banque, ce n'est pas un acte anodin. Oui, choisir sa banque, c'est choisir un partenaire qui sera là pour vous accompagner à chaque nouvelle étape de votre vie. Et chez HSBC, ce partenaire, c'est votre conseiller, assisté par les experts maison. Leur talent, leur expertise, fruits d'une longue expérience, ils le mettent à votre service pour vous accompagner, vous guider et anticiper vos besoins, des premiers projets (financer des études, devenir propriétaire) jusqu'à votre retraite et l'organisation de la transmission de votre patrimoine. 

Et parce qu'ils vous connaissent vraiment, ils vous proposent également les investissements les plus adaptés à votre profil et à vos objectifs (niveaux de risque, investissements responsables, ...). Votre banque, à vos côtés. Vraiment.

En voir plus sur HSBC

Rappel

Loin de nous l'idée de vouloir commenter les résultats de notre Q de la semaine dernière, mais aux 65% d'entre vous qui ont répondu préférer le plaisir auto-administré pour atteindre l'orgasme, nous aimerions simplement rappeler ce soir les conclusions d'une étude universitaire finlandaise publiée en 2016 : lors d'un rapport sexuel, les zones érogènes sont 4x plus étendues que pendant la masturbation, 26% du corps féminin et 22% de celui des hommes peut se révéler sensible/excitable lorsqu'il est touché par un partenaire...

… alors que lors d'une séance seul/e, la surface de jeu se limite uniquement aux organes sexuels (+ les seins), soit 6,3% du corps des femmes et 4,3% de celui des hommes. 4x moins bien. C'est mieux à deux (ou plus). 

En lire plus dans Le Figaro

En partenariat avec Spotify

Spotify : prenez de la hauteur

Ce soir, après votre TTSO, passez un moment avec quelqu'un de grand. Par la taille d'abord mais surtout par le talent : Tony Parker. Dans chaque épisode de son podcast, TP accueille des sportifs (le 1er invité est Thierry Henry) mais aussi des artistes et des acteurs pour parler de réussite sous toutes ses formes, d'engagement au quotidien ou encore de valeurs. Des entretiens longs, sans filtre et loin des clichés. En cette fin d'année, prenez de la hauteur. 

Découvrir Tony Parker, un podcast Original Spotify