Si vous avez passé la journée à jouer

Si vous avez passé la journée à jouer

  • Attaque contre des policiers à Cannes : la piste terroriste toujours "envisagée" mais pas confirmée. L'agresseur est un Algérien de 37 ans en "situation régulière" qui n'avait "pas de casier judiciaire" (Darmanin)
  • Le marché des cryptomonnaies dépasse pour la 1ère fois la barre des 3 000Mds$ vs 500Mds il y a un an
  • La Pologne accuse la Biélorussie "d'utiliser les migrants" pour déstabiliser les frontières extérieures de l'UE (plusieurs centaines de migrants tentent actuellement de rentrer en Pologne poussés par "les services spéciaux biélorusses")

Alors que Google devient aujourd'hui le 4e groupe mondial à atteindre plus de 2 000Mds$ de valo en bourse, le cabinet Bianco Research a calculé que les 5 premières valorisations US (Google, Amazon, Apple, Microsoft et Tesla) représentent désormais 24,5% du S&P500, une concentration record depuis 1969

35% du budget

La Conférence des évêques annonce que "toute victime (d’acte pédocriminel de la part d’un religieux) qui se présentera sera indemnisée". Pour financer cette décision, l’Eglise dit qu’elle vendra ses "biens" ou aura recours "à l’emprunt". Mais de combien parle-t-on ? Rien n’est tranché mais un "système à la belge" est à l’étude : 4 niveaux d’indemnisation allant de 2 500 à 25 000€. Sachant que le nombre de victimes est estimé à 216 000 en France, l’effort peut être conséquent.

Cas concret : si 20% des victimes demandent l’indemnisation (= 40 000) et que le montant versé en moyenne est de 5 000€, on parle de 200M€. 35% du budget annuel de l’Eglise de France (700M€/an)

En lire plus sur LCI

Cela suffira-t-il ?

Il y a 6 mois le Financial Times (pas exactement l’Humanité Dimanche) se prononçait pour une cure de frugalité des riches en rappelant cette stat de l’ONU : dans le monde, les top 1% les plus riches sont responsables de 15% des émissions de gaz à effet de serre (GES). C’est plus du double de ce qu’émet la moitié (la moi-tié !) la moins riche de l’humanité. Malgré les mots du FT, on n’a pas l’impression que les ventes de Cayenne aient vraiment reculé.

Aujourd’hui, l'ONG Christian Aid publie un rapport établissant que dans 65 pays pauvres, le changement climatique va se traduire par une baisse médiane de 20% du PIB/habitant d’ici à 2050 et que pour 8 pays d’Afrique cette baisse ira jusqu’à 80% d’ici la fin du siècle. La peur des migrants sera-t-elle plus efficace que les exhortations du FT ?

En lire plus dans le FT

description
En novembre, on va au théâtre

En novembre, on va au théâtre

Après les vacances de la Toussaint qui ont (enfin !) vu le grand retour du public dans les salles parisiennes, on choisit les bons spectacles.

Avec le style de Jean-Luc Lagarce et l’interprétation de Catherine Hiegel, Les règles du savoir-vivre dans la société moderne -- le qualificatif "moderne" étant ici à prendre avec des pincettes -- trouvent une poésie et une densité surprenantes. Stricte, claire, la comédienne est d’un flegme ironique mordant. De l’orfèvrerie littéraire et théâtrale, un pur régal

J’ai un nouveau projet explore les ressorts d’individus pris dans le système ultra-connecté de la "start-up nation". Avec une trentaine de personnages placés au cœur d’un dispositif scénique novateur, la pièce extrêmement -- bien écrite et articulée -- est prenante, drôle, jette un regard aiguisé sur notre société et nous donne à penser nos vies prises dans les rets de plus en plus indémêlables du numérique. Salutaire.

Autre pièce chorale à l’affiche, autre époque : alors que nous renouons pas à pas avec nos mémoires d’Algérie, Là-bas de l’autre côté de l’eau, pièce de théâtre encore trop peu connue, vient éclairer, avec l’énergie de l’art vivant, les destins d’hommes et de femmes confrontés aux événements historiques de 1954 à 1962. Captivant, bouleversant, foisonnant, épique et réconciliateur, le spectacle est servi par une troupe formidable.

Une fois par mois, notre copine Valérie Rousselot, la co-fondatrice de THEATREonline.com, nous fait ses recommandations théâtrales

En partenariat avec Malakoff Humanis

Malakoff Humanis, une fierté

…et bonne nouvelle, elle est française ! Selon une étude Elabe pour la complémentaire santé Malakoff Humanis, 84% des Français trouvent "bon" notre système de santé, contre 33% pour le système UK, et 11% pour le modèle américain. Et pour 3/4 d’entre nous, ce système – qui s’appuie sur la Sécurité sociale + les complémentaires santé – garantit aux patients "un reste à charge faible" permettant à chacun de pouvoir "se soigner quelle que soit sa situation financière", tout en offrant "souplesse et "liberté".  

Des valeurs défendues par Malakoff Humanis pour pérenniser ce système plébiscité par les Français.

En voir plus sur Le comptoir de Malakoff Humanis

Enorme scoop

Après avoir analysé les messages postés en ligne par 184 000 personnes faisant l’expérience d’une rupture amoureuse, une équipe de l’Université de Lancaster affirme que ce sont les hommes qui expriment le plus souvent l’idée de "cœur brisé", "pleurs", "chagrins d’amour", ou de "regrets". Conclusion, "les hommes sont au moins aussi émotionnellement affectés par les problèmes relationnels que les femmes". Les hommes ? Sensibles ? Vite un Nobel !

Pour se persuader du réel de la souffrance masculine face à une rupture, l’Université de Lancaster aurait pu s’épargner des frais en écoutant notre fav track de la semaine dernière : theworstthing. Une démonstration autrement puissante et élégante.

By the way, The Parcels étaient en concert ce week-end à la Cigale. On n’y était pas… et on va avoir du mal à s’en remettre. Regardez une foule et un groupe exulter à l’unisson.