Si vous avez passé la journée aux frites

Si vous avez passé la journée aux frites

  • "Prix Nobel d'Economie"* attribué à David Card (Canada), Joshua Angrist (US-Israël) et Guido Imbes (US-PB) pour leurs travaux en économie expérimentale (voir sujet central)
  • Le prix du gazole/diesel atteint son plus haut historique en France à plus d'1,53€/litre battant ainsi son précédent pic d'octobre 2018 (= au début de la crise des Gilets Jaunes)
  • Dans une tribune au Figaro co-signée par 13 ministres européens, Bruno Le Maire affirme que l'énergie nucléaire est "cruciale" pour "la décarbonation de notre économie" alors que l'UE exclut -- pour le moment -- le nucléaire de sa liste des énergies "propres" (voir sujet suivant)

Selon une étude Epi-Phare portant sur 22M de Français publiée aujourd'hui, "les personnes vaccinées ont 9x moins de risques d'être hospitalisées ou de décéder du Covid que les personnes non vaccinées"

*En réalité "Prix de la Banque de Suède en sciences économiques en mémoire d'Alfred Nobel" décerné depuis 1969

"Dirty Power"

Bruno Le Maire n’était pas au Havre samedi, il lisait Foreign Policy. Le magazine US publie ce week-end un article montrant que "dans tous les pays ayant fermé des centrales (atomiques), le nucléaire a été remplacé par du « dirty power »". Et ça tombe bien, on a un cas d’école en Europe : l’Allemagne qui vise 65% d’énergie renouvelable d’ici 2030 et la fin du nucléaire en 2022. Résultat : le charbon est redevenu au 1er semestre 2021 la principale source d’énergie du pays. Poke l’UE (cf plus haut)

Ce lundi matin, 35% de la conso d’électricité en Allemagne provenait du charbon pour un bilan moyen de 370g de CO2 par kWh produit. Dans le même temps, la France – dont 70% de la conso est fournie par le nucléaire – était à 73g. 5x fois moins. 

En lire plus dans Foreign Policy

Qui vote Zemmour ?

Les chaînes d’info, ça ne vous a pas échappé, mais dans quelles proportions ? Libé a fait les comptes et c’est éclairant. En reprenant sur le mois écoulé (7/09 au 7/10) tous les tweets des chaînes d’info ayant trait à un candidat à la présidentielle (hors Macron), voilà ce que ça donne : Eric Zemmour est toujours le plus cité. De peu sur France Info (53 citations vs 45 pour X. Bertrand, n°2), du double sur LCI (Z : 172 vs MLP, n°2 : 80), du triple sur BFM (Z : 432 !!, vs MLP, n°2 : 147)

… et de plus du quintuple sur CNews (Z : 145, vs MLP, n°2 : 26). Assez logique quand on y pense. Mais assez dingue quand même.

En lire plus dans Libé

description
Un prix Nobel technique ?

Un prix Nobel technique ?

Un Nobel (d’éco, voir plus haut) purement méthodologique et – disons-le – un peu ch… ? Au contraire, un Nobel brûlant d’actualité. Voire révolutionnaire. Jugez plutôt.

En utilisant sa méthode expérimentale (récompensée aujourd’hui), l’économiste canadien David Card va faire deux expériences. Plutôt contre-intuitives.

1) En comparant l'évolution de l'emploi dans les fast-foods du New Jersey et dans ses États limitrophes avant et après l'augmentation du salaire minimum dans le New Jersey, Card parvient à la conclusion que l’élévation de la rémunération n'a eu aucun impact (diminution) sur le niveau de l’emploi (peu qualifié). Pas vraiment la pensée ou les a priori dominants.

2) En étudiant la vague d’exode cubain de 1980 (130 000 réfugiés quittant Cuba pour les US, la moitié s’installant à Miami) Card constate sur la période 1979-1981 à Miami que le chômage diminue de 1,2 points tandis qu’il ne diminue que de 0,1 point, dans des villes "témoins", similaires à Miami mais non affectées par l’exode. Pas franchement ce qu’on aurait parié, non ?

L’augmentation des bas salaires pas ennemie de l’emploi et l’immigration pas synonyme de chômage… vous trouvez toujours que ce Nobel est technique (et un peu ch…) ?

En lire plus dans Le Monde

En partenariat avec PwC

PwC : il n’est de résultats que durables

Construire l’avantage comparatif d’une entreprise n’a jamais été aussi vital ni aussi complexe. Alors que concurrence et risques de disruption sont grandissants, il est devenu à présent indispensable d’intégrer et de répondre aux attentes de la société. C’est pour faire face à ces défis que PwC lance son programme The New Equation, 12 milliards de dollars d’investissements destinés à renforcer son leadership en matière de qualité, de technologie et d'ESG.

L’objectif de PwC : engager les entreprises dans un cercle vertueux entre confiance et résultats de long terme afin d’apporter davantage de valeur à leurs clients, à leurs parties prenantes et à la société au sens large. Il n’est de résultats que durables.

Découvrir The New Equation de PwC

Nobel : faites l’expérience

Donc aujourd’hui, en plus de David Card (voir plus haut), le jury du Nobel a voulu récompenser les travaux de Joshua Angrist et Guido Imbens sur "l’analyse des relations de cause à effet". A cet égard, nous serions preneurs de l’avis des Pr Angrist (MIT) et Imbens (Stanford) sur ce qui pour nous constitue la corrélation la plus mystérieuse -- et, disons-le, la plus choquante -- de la création : selon une étude menée par l'Université de Groningue (Pays-Bas), ...

… 80% des couples faisant l'amour avec chaussettes ont un orgasme vs 50% de ceux s'amusant pieds nus. NDLR : si vous n’êtes pas économiste, nous vous rappelons que le Nobel de cette année consacre la pertinence de la méthode expérimentale. Enjoy ;)

En lire plus dans Cosmo UK