Recevez le smart email du soir. C’est gratuit !

Si vous avez passé la journée sur terre

Guerre en Ukraine : la Russie confirme avoir lancé hier des frappes contre Kiev pendant la visite du Secrétaire Général des Nations Unies (il s'agissait du 1er bombardement sur la capitale depuis 15 jours)

Législatives : le PS annonce la suspension des négociations avec les Insoumis et appelle à "rompre avec toute logique hégémonique (à gauche)"

Economie : selon l'Insee, la croissance française a été nulle au 1er trimestre (vs +0,8% au Q4 2021) tandis que l'inflation a atteint +4,8% en avril (record depuis 1985)

Partager sur Facebook WhatsApp Twitter LinkedIn

Pensez-y sous la douche

A quoi ? A cet article paru hier dans Nature qui alerte sur le franchissement d’une nouvelle "limite planétaire" : celle du cycle de l’eau douce. Concrètement, les auteurs relèvent qu’en raison des "pressions humaines" (déforestation, changement climatique …), l’humidité des sols et l’évaporation atteignent des niveaux inquiétants. Et des 9 limites définies en 2009 par une équipe scientifique internationale, 6 sont désormais dépassées avec des "effets délétères, voire catastrophiques" pour la planète.

Partager sur Facebook WhatsApp Twitter LinkedIn

Le Fiorentino de la semaine : Voici venu le krachtech

"Les valeurs technologiques américaines se prennent un bouillon depuis quelques mois. Et avril restera, malgré le fort rebond d'hier, le plus mauvais mois depuis la crise de 2008 sur le Nasdaq. Là on parle de valeurs cotées. Les tech US non cotées, licornes et autres, affichent toujours des valorisations en hausse...car elles ne sont pas cotées mais certaines se rapprochent de l'heure de vérité.

Partager sur Facebook WhatsApp Twitter LinkedIn

 

 

La 2 Do du week-end

Ce week-end on va faire deux trucs. Avec des grands hommes.

Samedi, sur le coup de 17h00 nous pousserons la porte de la galerie Sabine Bayasli au 3 rue du Temple. Ce qui nous y amènera ? Le vernissage (ouvert à tous) de l’exposition des œuvres d’Hector Obalk. Vous savez l’admiration que nous avons pour ce critique d’art omniscient, jamais pédant et immensément amusant et nous vous avons maintes fois vanté son spectacle génial. Aussi quand Hector nous a dit qu’il transformait les formidables fresques -- composées de milliers de tableaux -- qu’il fait défiler sous nos yeux lors de son show, en œuvres à accrocher dans son salon, nous avons noté l’adresse et l’heure de son vernissage fébrilement. Il nous a par ailleurs promis un discours "vers 17h, spécialement pour les TTSOtiens!". Nous comptons donc sur votre compagnie !

Dimanche, nous ne dérogerons pas, nous resterons en compagnie d’un géant. A l’occasion des 62 ans de la sortie de "La Promesse de l’aube", France Culture a ressorti 5 entretiens radio donnés par Romain Gary en 1973. L’écrivain y parle de la construction d’un roman, de sa mère, et -- visionnaire -- de la destruction de notre planète. Le pessimisme et l’appétit insatiable de vie, Gary nous touche immensément. Et la beauté de sa voix est à l’égal de son écriture. Obalk + vous + Gary, Dieu que ce week-end aura été bien fréquenté !

Partager sur Facebook WhatsApp Twitter LinkedIn

 

En partenariat avec LELO

C’est vendredi et vous l’avez bien mérité

Bien sûr cette semaine ce fut boulot, boulot, boulot… mais pourtant n’y a-t-il pas eu des instants où tout à coup vous avez été attiré/e, pas au point de basculer mais juste de sentir ce picotement, ce rappel du désir, ce souvenir de l’extase ? Ce soir, c’est vendredi et il est temps de penser à vous, de profiter de votre liberté retrouvée, de reconnecter avec votre corps, vos envies, votre nature profonde. Ce vendredi, avec LELO, faites-vous plaisir, vous l’avez bien mérité.

Partager sur Facebook WhatsApp Twitter LinkedIn

La bande son du week-end : Bloc Party – Alpha Games

Disons-le tout de suite, nous adorons ce disque -- sorti aujourd’hui -- pour son premier morceau ! Ce qui justifie cette exclusivité ? Le manque de temps d’écoute bien entendu, mais plus sûrement encore, le sentiment -- avec Day Drinker -- d’être en présence d’une chanson parfaite. Et pas de n’importe quel type de chanson : d’un morceau de rock. Anglais. Est-il besoin d’ajouter quoi que ce soit pour vous convaincre de l’importance de cette écoute (jusqu’à son final époustouflant) ?

A écouter sur Spotify ici

Partager sur Facebook WhatsApp Twitter LinkedIn