Recevez le smart email du soir. C’est gratuit !

Si vous avez passé la journée à enquêter

Pouvoir d'achat : Elisabeth Borne annonce le maintien "jusqu'à la fin de l'année" du bouclier tarifaire sur le prix du gaz et dit vouloir "assurer le remplissage maximal des capacités de stockage" de la France d'ici le 1er novembre (voir sujet suivant)

Affaire Garrido/Corbière : Le Point reconnait "des erreurs et des manquements" dans l'article accusateur publié hier et le retire de son site en présentant ses "plus plates excuses" au couple 

Etats-Unis : la Cour Suprême invalide à une large majorité (6 contre 3) une loi de l'Etat de New York restreignant le port d'armes consacrant de fait le droit des Américains à sortir armés

Partager sur Facebook WhatsApp Twitter LinkedIn

Douche froide

Pour l’Allemagne. Son ministre de l’Economie & du Climat sonne l’alarme aujourd’hui devant la réduction des livraisons de gaz russe (-60%) qu’il qualifie "d’attaque économique de Poutine" sur l’Allemagne. Le pays passe en niveau d’alerte 2, juste avant l’ultime stade qui prévoit la prise de contrôle par l’Etat de la distribution d’énergie et le rationnement du gaz. Mais quoi qu’il en soit, le ministre prévient : la hausse du prix du gaz va être "exorbitante" 

Partager sur Facebook WhatsApp Twitter LinkedIn

Champagne shower

Pour le CAC40. EY publie ce matin son rapport annuel sur les perfs des plus grosses boites françaises en 2021. C’est simple, elles ont crevé tous les plafonds : 1 400Mds€ de CA cumulé en 2021 (près de 60% du PIB français, un record), 158Mds€ de profits (+60% vs le précédent record de 2007 et x2 vs la moyenne pré-Covid) avec un "niveau d’endettement au plus bas". Conclusion d’EY : le CAC est "mieux préparé que jamais pour affronter les défis qui s’annoncent" (inflation, hausse des taux). Et vous ?

Partager sur Facebook WhatsApp Twitter LinkedIn

 

 

Parlez les premiers

C’est donc la technique utilisée par le Président hier, qui demande aux partis de déclarer leurs intentions. En clair : "c’est à vous de me dire si vous voulez avancer ou bloquer". Une bonne tactique de négo ? On a relu le 30 second MBA.

En 2017, Sibo nous disait que forcer un interlocuteur à parler le premier marchait bien en cas "d’asymétrie de l’information". Demander à des groupes parlementaires de déclarer leur intention de coopérer sans qu’ils aient les détails des lois sur lesquelles on sollicite leur appui – ce que fait Macron hier à 6:07 -- est évidemment très avantageux pour le Président.

Mais les politiques ne sont pas plus naïfs que des managers, tous ce matin refusent le "chèque en blanc" et on s’oriente fort logiquement vers un examen/vote au cas par cas.

Et là, contrairement au cliché business, il faut parler le premier, car, dixit Sibo, "(dans une négo) le premier qui donne un chiffre fixe une "ancre" à la discussion. 

Partager sur Facebook WhatsApp Twitter LinkedIn

 

 

En partenariat avec Upway

Upway : on (re)cycle

Chez Upway, la 1ère plateforme française dédiée aux vélos électriques reconditionnés, offrir à tous une mobilité plus durable, c'est une affaire de cycles. Celui de l'achat d'abord avec la possibilité de vous procurer un vélo de grande marque -- entièrement réparé et garanti un an -- à un prix jusqu'à 60% moins cher qu'un produit neuf. Celui de la (re)vente ensuite : si vous possédez déjà un vélo électrique et qu'il prend la poussière au fond du garage, Upway vous le rachète.

Partager sur Facebook WhatsApp Twitter LinkedIn

Lire au lit

"Tendre, la jeune femme rousse,
Que tant d’innocence émoustille,
Dit à la blonde jeune fille
Ces mots, tout bas, d’une voix douce :

« Sève qui monte et fleur qui pousse,
Ton enfance est une charmille :
Laisse errer mes doigts dans la mousse
Où le bouton de rose brille,

Laisse-moi, parmi l’herbe claire,
Boire les gouttes de rosée
Dont la fleur tendre est arrosée »"

Paul Verlaine – Printemps (1889)

Partager sur Facebook WhatsApp Twitter LinkedIn