Recevez le smart email du soir. C’est gratuit !

Si vous avez passé la journée dans le vent

Tempête Gérard : 90 000 foyers privés d'électricité dans l'ouest et le centre de la France, Météo France place 13 départements du sud en raison des précipitations et du vent attendus

Guerre en Ukraine : le bilan des frappes russes sur un immeuble résidentiel ukrainien passe à 40 morts, l'UE parle d'un "crime de guerre", l'Allemagne veut un "tribunal international spécial" pour juger les responsables russes

Pouvoir d'achat : Bercy annonce que 250 000 Français ont déjà demandé "l'indemnité carburant" (= aide unique de 100€) sur le site des impôts pour le 1er jour d'ouverture du dispositif

Partager sur Facebook WhatsApp Twitter LinkedIn

Retraites : deux précisions utiles

La première vient d’un rapport de l’Institut des Politiques Publiques évaluant les "catégories les plus touchées" par la réforme. Sa conclusion : "l’âge de départ à la retraite ne sera PAS modifié pour une partie importante des assurés les plus modestes (…) soit parce qu’ils conserveront la possibilité de partir à la retraite à 62 ans (inaptitude/invalidité), soit parce qu’ils devaient déjà attendre 67 ans pour partir au taux plein" (= faute d’avoir cotisé le nombre de trimestres suffisants).

Partager sur Facebook WhatsApp Twitter LinkedIn

Davos, un truc de losers ?

Le comité d’organisation du sommet annonce que l'édition qui s'ouvre aujourd'hui sera celle du "plus fort taux de participation du monde du business". Ce sera aussi celle de la post-mondialisation. Sur les 40 chefs d’Etat attendus -- sur 2 600 participants annoncés -- un seul appartiendra au G7 (Olaf Scholz), ils étaient 6 en 2018. Ne comptez pas sur Biden donc, et pas plus sur Xi ou Modi. Même l’Ukraine, qui l’année dernière était venue en masse engranger des soutiens, a divisé la taille de sa délégation. Tout un symbole.

Partager sur Facebook WhatsApp Twitter LinkedIn

 

 

Ça marchait pourtant si bien

Ringard Davos ? Pourtant faire se parler les puissants ça marchait si bien.

En 2014, 2 chercheurs de Princeton et de Northwestern ayant étudié 1 779 politiques publiques menées aux US depuis 20 ans ont établi que les 10% des citoyens les plus riches et les lobbys défendant des intérêts économiques "ont 15 fois plus d’influence sur les politiques menées que les citoyens moyens et les groupes d’intérêt de masse (comme les syndicats)".

… et pas qu’aux US ! dans un article intitulé "As inequality grows, so does the political influence of the rich"The Economist (pas exactement l’organe officiel d’OXFAM) cite une autre étude universitaire ayant elle passé en revue la production législative de 9 pays européens de 1941 à 2014.

Sa conclusion : plus les inégalités augmentent, plus l'influence des élites économiques sur la législation est forte … et plus ces élites poussent un ordre du jour évitant la redistribution ou la réduction des inégalités. 

Partager sur Facebook WhatsApp Twitter LinkedIn

 

 

En partenariat avec BNP Paribas Banque Privée

Investir en 2023

Si on s’attend à ce que cette nouvelle année soit celle d’une baisse progressive de l’inflation, cela ne veut pas dire qu’elle simplifiera les choix d’investissements. Au contraire dans un contexte de recul des prix de production et de tension sur le marché du travail, le maintien des marges des entreprises va s’avérer délicat. Identifier celles qui y parviendront requerra plus que jamais l’expertise et la vision des équipes de la première banque privée de France.

Les informations communiquées dans cet article et cette vidéo sont données à titre purement informatif et ne constituent en aucun cas une recommandation personnalisée relative à un investissement, un instrument ou un service financier.

Partager sur Facebook WhatsApp Twitter LinkedIn

N'importe quoi / pas n'importe quoi

Comme vous le savez (peut-être), aujourd'hui -- lundi 16/01 -- est censé être la journée la plus déprimante de l'année. Cette info loin de reposer sur une "formule mathématique" valide trouve en fait son origine dans une opération marketing initiée par une agence de voyages dans le but de booster les volumes de réservations en cette période creuse. C'est donc n'importe quoi... Reste qu'à notre Q du 20/03/2018, près de 85% d'entre vous nous déclaraient que le sexe...

Partager sur Facebook WhatsApp Twitter LinkedIn