Recevez le smart email du soir. C’est gratuit !

Si vous avez passé la journée à Buckingham

École : Macron annonce la généralisation de "l'école du futur" (les directeurs d’école peuvent recruter eux-mêmes leurs enseignants) et le retour des maths pour tous les élèves de 1ère et Terminale mais uniquement "en option"

Guerre en Ukraine : Zelenksy affirme que 20% du territoire ukrainien est aujourd'hui "sous contrôle de l'armée russe" soit "beaucoup plus que le territoire des pays du Benelux" (voir sujet suivant)

Incidents au Stade de France : 76% des Français disent ne pas avoir été convaincus par les explications de Darmanin (sondage Odoxa)

Partager sur Facebook WhatsApp Twitter LinkedIn

Ça souffre

En Ukraine d’abord (cf plus haut) mais, malgré les rodomontades économiques et le cours du rouble, en Russie aussi. La RTS (Télé publique suisse) consacre un article intéressant à l’impact des sanctions montrant qu’il s’étend non seulement à toute l’économie russe mais aussi aux ménages dont le revenu est déjà amputé par une inflation record (18% en avril). Surtout, "la structure de l'économie, après des efforts de diversification, a fait un bond en arrière :

Partager sur Facebook WhatsApp Twitter LinkedIn

Ce qu’en pense Elon

Le fondateur de Tesla donne son avis sur le télétravail : "Toute personne qui souhaite faire du travail à distance doit être au bureau pour un minimum de 40h par semaine ou bien quitter Tesla (…) Il y a des entreprises qui n’exigent pas cela, mais à quand remonte la dernière fois qu’elles ont sorti un produit formidable ? (…) Nous allons créer les produits les plus excitants de toutes les entreprises sur terre, et ça ne se fera pas au téléphone". On espère que vous nous lisez du bureau.

Partager sur Facebook WhatsApp Twitter LinkedIn

 

 

Un problème

A 10 jours des législatives, rien ne va plus pour le camp présidentiel (rebaptisé Ensemble). Coup sur coup, les projections Ifop et Elabe lui octroient un nombre de sièges max de 315 et min de 275, soit au-dessous de la barre de la majorité absolue (289), qu’il y a quelques semaines seulement tout le monde tenait pour acquis au Président. La polémique Stade de France, l’indifférence de l’opinion face à la PM et le silence de l’Elysée ne semblent pas indiquer que l’érosion soit arrivée à son terme.

Mais comme le relève Mathieu Gallard de l’Ipsos : "le fait marquant, c'est aussi et peut-être surtout qu'Ensemble pourrait obtenir une majorité absolue avec seulement 24,5% des voix (au 1er tour)"… là où les scores récoltés par les majorités présidentielles lors des précédentes législatives étaient beaucoup plus élevés (32% en 2017 et près de 45% en 2002/2007, premiers tours). Conclusion de Gallard : "l'hypothèse qu'une formation politique (quelle qu'elle soit) puisse obtenir à peu près tous les pouvoirs en s'appuyant sur moins d'un quart des votants lors d'un scrutin au taux d'abstention sans doute énorme, ça doit faire réfléchir, et ça n'est pas très sain".

Partager sur Facebook WhatsApp Twitter LinkedIn

 

En partenariat avec Audi

Audi vous présente SCALE

Vous êtes un professionnel ou une entreprise ? Audi a un mot pour vous : SCALE*, son nouveau programme pensé spécifiquement pour vous accompagner dans votre activité. SCALE avec S comme Services** : véhicule d’attente de livraison et de remplacement à conditions avantageuses, traitement spécifique pour l’entretien de votre véhicule (en 90 minutes, horaires élargis, service voiturier et planification automatique de rendez-vous auprès de votre Partenaire Audi) ou encore une finition exclusive (la "Business line") à découvrir sur l'Audi A3 Sportback et l'Audi Q2. 

*SCALE est le programme sur-mesure Audi Fleet Solutions pour accompagner votre activité
** Services disponibles dans le réseau Audi participant

Partager sur Facebook WhatsApp Twitter LinkedIn

Lire au lit

"Avec un peu d’astuce, on peut très bien déshabiller un sein sans qu’il ne se rende compte de rien !... Le mieux, c’est de faire glisser les bretelles de soie, extraire délicatement les seins des bonnets. L’un, puis l’autre. Les flatter ensemble, les caresser… en suçoter les mamelons jusqu’au frisson. Mais stop ! Ne t’avise pas de dégrafer le soutien-gorge imprudent ! Respecte ce filet de sécurité symbolique ! De grâce ne brise pas le mystère !"

Monique Ayoun – Histoire de mes seins (2004)

Partager sur Facebook WhatsApp Twitter LinkedIn