Recevez le smart email du soir. C’est gratuit !

Si vous avez passé la journée dans un igloo

Guerre en Ukraine : à Kiev Scholz, Draghi et Macron se prononcent en faveur d'un statut de candidat "immédiat" à une adhésion à l’UE pour l'Ukraine et promettent une aide militaire "aussi longtemps que nécessaire"  (voir sujet suivant)

Canicule : 12 départements placés en alerte rouge (niveau maximal), MétéoFrance estime que la vague de chaleur pourrait se prolonger jusqu'à mardi notamment dans le sud/sud-est

Justice : McDonald's accepte de payer 1,25Mds€ pour cesser en France les poursuites pour des faits de fraude fiscale entre 2009 et 2020, un record pour ce genre de procédures

Partager sur Facebook WhatsApp Twitter LinkedIn

Pensée complexe

Hier en Roumanie, Emmanuel Macron déclare : "À un moment donné, le Président Zelensky devra négocier avec la Russie". Aujourd’hui à Kiev le PR s’exclame : "il faut que l’Ukraine l’emporte", une source diplomatique précisant le nouveau mot d’ordre : "une victoire intégrale (de l’Ukraine) avec rétablissement de l’intégrité territoriale sur tous les territoires conquis par les Russes, y compris la Crimée (annexée par Moscou depuis 2014, NDLR)".

Partager sur Facebook WhatsApp Twitter LinkedIn

Cernée

La Banque Centrale Européenne (BCE) devra-t-elle également battre des records lors de sa hausse de taux annoncée pour juillet (cf plus haut) ? Difficile à éviter… mais difficile à justifier aussi. Regardez ci-dessus le graphe twitté par @CHColombier (Rexecode). On y voit que le niveau de la demande (= conso+investissement) atteint des sommets aux US… alors que dans la Zone Euro, elle n’a pas retrouvé son niveau pré-covid… Or, à quoi sert une hausse de taux ?

Partager sur Facebook WhatsApp Twitter LinkedIn

 

 

Au commencement était le verbe (et il était prévisible)

C’est la saison des remises de diplômes, de plus en plus souvent calquées sur le cérémonial américain (lui-même inspiré des traditions européennes, bien sûr). Outre les toges et les coiffes, ce qui les caractérise, c’est le "commencement speech", ce discours d’une personnalité éminente qui félicite les diplômés, mais surtout leur livre ses conseils "inspirants".

Si on en entend parler, c’est quand le discours est un sommet de l’art oratoire (Jobs à Stanford), quand l’invité met les pieds dans le plat (Emmanuel Faber à HEC), ou quand les diplômés eux-mêmes se permettent une fausse note (Agro 2022). Mais le reste du temps, quelle sagesse dispense-t-on aux jeunes générations ?

Deux chercheurs ont analysé 90 discours du genre. Ils en ont extrait les 8 thèmes récurrents. Dans l’ordre : Aidez les autres. Faites ce qui est bien. Élargissez vos horizons. Soyez fidèles à vos idéaux. N’abandonnez jamais. Encouragez la diversité. Prenez soin de ceux que vous aimez. Et trouvez votre équilibre.

Voilà : la sagesse des grands leaders, c’est ça. A votre prochain commencement speech, jouez au bingo avec les 8 marronniers... Ou lisez en douce les 103 conseils aux jeunes générations de Kevin Kelly (fondateur du magazine Wired), nettement plus variés !

Toutes les semaines, Olivier Sibony (prof de stratégie à HEC, London Business School, Oxford) nous explique un concept de management. Sans bullsh*t.  

Partager sur Facebook WhatsApp Twitter LinkedIn

 

 

En partenariat avec Upway

Upway : plaisir durable

Délaisser sa voiture au profit d'un vélo électrique c'est bon évidemment pour la forme et pour la planète. Mais saviez-vous que vous pouviez encore faire mieux ? Oui, en choisissant un vélo reconditionné parmi toute l'offre d'Upway, la 1ère plateforme française entièrement dédiée aux vélos électriques reconditionnés avec des modèles des plus grandes marques (VanMoof, Moustache, Giant ...) révisés entièrement par des experts Upway et garantis un an. 

Partager sur Facebook WhatsApp Twitter LinkedIn

Lire au lit

"Maintenant, je peux peut-être passer aux nibards. Entre le premier baiser et la chatte, il doit s’écouler au moins un quart d’heure. Sauf exceptions, qui confirment la règle. Comme il est de bon ton de commencer tout habillés. Après il y a deux possibilités : soit le désapage progressif, frusque par frusque, chacune avec ses embûches, ou l’élan soudain et le désapage d’un seul coup, mais en vitesse, surtout, sinon l’atmosphère passionnelle fout le camp". 

Rocco et Antonia – Si les porcs avaient des ailes (1977)

Partager sur Facebook WhatsApp Twitter LinkedIn