Recevez le smart email du soir. C’est gratuit !

Si vous avez passé la journée à vous préparer

UK : les médecins de la reine Elizabeth II (96 ans) se déclarent "préoccupés" par son état de santé (NDLR : avec 70 ans de royauté, son règne est le second plus long de l'Histoire, juste derrière Louis XIV -- 72 ans)

Conseil national de la refondation : Emmanuel Macron annonce le lancement "la semaine prochaine" d'une grande consultation en ligne des Français et dit ne "pas exclure" le recours au référendum (voir plus bas)

Economie : la BCE annonce la plus forte hausse de ses taux d'intérêt jamais enregistrée et devrait procéder à de nouvelles hausses prochainement afin de "freiner la demande" (voir sujet suivant)

Partager sur Facebook WhatsApp Twitter LinkedIn

Comme prévu

Certes, on peut espérer que la hausse de taux de la BCE fasse remonter le cours de l’euro ce qui ralentirait l’inflation en diminuant le coût de nos importations en $ à commencer par l’énergie. Mais la conséquence la plus certaine de ce resserrement va être de faire baisser consommation et investissement (emprunter va devenir plus cher). La BCE va donc lutter contre une inflation venant de l’extérieur en contraignant son activité intérieure. On a comme un doute.

Partager sur Facebook WhatsApp Twitter LinkedIn

La bascule

...c’est le PNUD (Programme de l’ONU pour le Développement) qui en fait le constat ce matin à l’occasion de la publication de son rapport annuel. Sa conclusion : après 32 ans de hausse ininterrompue, l’IDH, l’Indice de Développement Humain qui regroupe espérance de vie, niveau d’éducation et revenus, a baissé dans 90% des pays du monde en 2020 et 2021 pour revenir à son niveau de 2016. Résumé par le patron du PNUD : "nous mourons plus tôt, nous sommes moins éduqués et nos revenus baissent". La bascule.

Partager sur Facebook WhatsApp Twitter LinkedIn

 

 

Bien parti

Le Président rappelle ce matin les ambitions de son Conseil national de la refondation (CNR). Quelques commentaires.

"L’objectif c’est d’abord de bâtir un consensus sur la situation de la France". Bonne idée, mais que vaut un consensus bâti sans l’opposition politique (NUPES, RN, LR), légitimement et récemment élue, et qui a unanimement décidé de boycotter l’événement ?

Le CNR ambitionne aussi de répondre à "la demande démocratique des Français d’être mieux associés, mieux participer, plus décider". Ok, mais répond-on à cet objectif en invitant 52 membres du sérail politique, dont 40 ont répondu présents, alors que les 800 000 pages des cahiers de doléances résultat de la consultation nationale post Gilets Jaunes n’ont jamais été exploitées et dorment dans les archives départementales ?

Le mot clé pour cette journée : "transparence". Euh… les discussions se font à huis clos (ni public citoyen, ni presse), pour les participants : interdiction d’avoir son téléphone pendant les sessions… et tout ça à Marcoussis, le centre d’entrainement de l’équipe de France de rugby, surnommé "Marcatraz" (= Alcatraz) pour sa capacité à créer un isolement total autour des joueurs.

Partager sur Facebook WhatsApp Twitter LinkedIn

 

En partenariat avec L'École des Arts Joailliers

Brillant

Le diamant... la simple évocation de son nom suffit à réveiller légendes, passions et convoitise. Et qui mieux que L'École des Arts Joailliers pour vous raconter toute son histoire ? En compagnie d'un gemmologue et d'un historien de l'art, partez pendant 4h à la découverte des nombreux mythes qui accompagnent "la pierre des pierres" avec le cours "La fascination du diamant 1 : histoires et légendes". Petit plus : vous aurez sous les yeux les répliques des diamants les plus célèbres de la planète. Promis, ça sera brillant.

Partager sur Facebook WhatsApp Twitter LinkedIn

Lire au lit

"Le style qu'elle donnera à cette étreinte la distinguera une fois de plus de toutes les autres. Certains jours, Emmanuelle joue à faire languir son mari : elle ne se fixe nulle part, butine d'un point sensible à l'autre, tire de la gorge de sa victime des plaintes, des prières dont elle n'a cure, la fait sursauter, panteler, la pousse au délire, jusqu'au moment où, d'un dernier geste, précis et vif, elle parfait son oeuvre. 

Emmanuelle Arsan - Emmanuelle (1959)

Partager sur Facebook WhatsApp Twitter LinkedIn