Recevez le smart email du soir. C’est gratuit !

Si vous avez passé la journée à souffler

Guerre en Ukraine : Macron déclare que la Russie "a passé une étape dans l'escalade", Blinken (Sec. d'Etat US) affirme qu'"on ne peut pas laisser Poutine s’en tirer"

Iran : l'ONG Iran Humans Rights recense au moins 31 morts après les manifestations dénonçant la police des mœurs, Téhéran fait bloquer les messageries et les réseaux sociaux pour freiner la contestation

Retraites : l'Elysée demande au gouvernement de trouver "la bonne manœuvre" avec le parlement, Yaël Braun-Privet (présidente de l'Assemblée nationale) affirme qu'elle n'a "jamais été favorable" à une réforme via un amendement au budget de la sécu

Partager sur Facebook WhatsApp Twitter LinkedIn

Du vent

Macron inaugure donc cet après-midi à Saint-Nazaire le 1er parc éolien en mer de France incarnant "l’ambition de la France pour le développement à grande échelle des énergies renouvelables". Et effectivement, il y a du boulot. Le renouvelable ne représente que 25% de la consommation électrique en France (moy. UE : 38%) et pour tenir nos engagements, il faut monter cette part à 40% d’ici 2030. Vive le vent donc ... sauf que, dans son dernier rapport, le GIEC prévoit que d’ici 2050 la puissance du vent en Europe va baisser de 6 à 8% en moyenne

Partager sur Facebook WhatsApp Twitter LinkedIn

Du solide

À Saint-Nazaire, Macron déclare également vouloir aller "beaucoup plus vite" dans la construction des 6 nouveaux EPR. Et c’est la bonne stratégie si l’on veut s’attaquer au réchauffement climatique/gaz à effet de serre : grâce au nucléaire, la production électrique française émet aujourd'hui 5x moins de CO2 par kWh que la moyenne de la prod électrique UE et ce alors même que la part des énergies renouvelables est sensiblement plus faible chez nous (25%, vs 38% dans l’UE). Du solide.

Partager sur Facebook WhatsApp Twitter LinkedIn

 

 

PAS-SION-NANT !

Le think tank "Special Competitive Studies Project" présidé par l’ancien boss de Google Eric Schmidt, vient de publier son rapport sur les US face à la Chine. Absolument passionnant.

Pour le constat d’abord : sur les 3 techno, la micro-électronique, l’IA et la 5G, qui détermineront la puissance nationale, les US sont aujourd'hui à la traîne/dépendants de la Chine. Si la Chine s’empare des usines de fabrication de puces, "l’armée US sera paralysée et le pays plongera dans une dépression", en IA les US sont en retard de 4 ans vs la techno de Pékin et la 5G est un leadership chinois.

Mais passionnant surtout pour l’explication donnée à ce retard américain : avoir exclusivement laissé faire le marché et en particulier "les sociétés de capital-risque (qui) se sont concentrées sur le fait de faire de l’argent et non sur les efforts à long terme nécessaires pour développer une force nationale".

Conclusion du think tank : "Nous ne pouvons pas nous reposer (exclusivement) sur le secteur privé", l’Etat doit reprendre sa place dans la gouvernance, le financement et le développement de l’innovation aux US.

Partager sur Facebook WhatsApp Twitter LinkedIn

 

En partenariat avec L'École des Arts Joailliers

Un endroit caché

Ce soir, L'École des Arts Joailliers vous ouvre les portes d'un lieu unique et pourtant méconnu des Parisiens : le Musée de Minéralogie de l'Ecole des Mines. À deux pas du jardin du Luxembourg, ce musée - fondé en 1794 - constitue aujourd'hui l'une des plus importantes collections de minéralogie du monde. Plus de 100 000 minéraux, roches, météorites et gemmes rassemblés dans de somptueuses vitrines en bois du XIXe siècle et autant de trésors offerts à vos yeux. Unique on vous dit.

Partager sur Facebook WhatsApp Twitter LinkedIn

Lire au lit

"Rêvez, rêvez d’amour, ô chères créatures.
Non, Dieu, n’a pas en vain créé votre beauté ;
Il n’a pas modelé de formes aussi pures,
Pour qu’un lourd vêtement froisse leur fermeté.
Non, c’est un jour perdu qu’un jour sans volupté"

Antony Merlay – Priape et la comtesse (1847)

Partager sur Facebook WhatsApp Twitter LinkedIn